pub

Les NFT à l’assaut du patrimoine mondial de l’humanité : Le pari d’OVR qui déchaine les passions !

Recevez notre sélection de cryptos en surveillance
pub

Mettre Paris en bouteille – Au pays des NFT, OVR fait figure d'exception. Avec son concept original de réalité augmentée, la compagnie a d'ors et déjà tokenisé des pans entiers du patrimoine mondial. Tandis que des œuvres à l’esthétique douteuse s'arrachent par ailleurs à prix d'or, certains investisseurs préfèrent miser sur les symboles intemporels du génie humain. Posséder la tour Eiffel, un rêve pour le célèbre collectionneur « Camembert » qui s'est réalisé dernièrement grâce à la puissance de la technologie OVR, et la profondeur de son portefeuille. Folie bergère ou génie Français ?

Cet article promotionnel vous est proposé en collaboration avec OVR.

La fièvre acheteuse se répand à Paris !

Les enchères, qui se sont déroulées sur la place de marché spécialisée Opensea, ont donné lieu à une bataille acharnée pour obtenir la Tour Eiffel. Partant d'une mise à prix de 1 ETH, la vente s'est clôturée sur l'offre finale de 38,6 ETH. Une expérience trépidante pour plus de 30 000 abonnés sur Telegram qui suivaient en temps réel la valse des enchérisseurs.

C'est à la onzième heure que le désormais célèbre collectionneur « Camembert », déjà acquéreur de la carte Ronaldo de Sorare, vint placer son offre dantesque pour remporter le NFT du monument le plus visité du monde.

“Je suis très heureux de ma nouvelle acquisition NFT sur OVR. La Tour Eiffel est un symbole puissant et distinctif de la France. Je vais permettre aux développeurs de lancer des projets virtuels, organiser des expositions numériques ou même inviter des DJ célèbres comme David Guetta pour organiser des fêtes incroyables. Alors qu'il y a tellement de limites dans le monde du Covid, tout est possible dans un monde numérique !”

Camembert

The sky is the limit

La société italienne OVR a divisé le globe en 1,6 trillion de NFT de forme hexagonale appelés OVRLand. L'idée peut paraître saugrenue, pourtant le potentiel est immense.

L'atout décisif du concept OVR, c'est qu'il ne s'agit pas de créer des mondes sans attache, mais bien de s'appuyer sur le réel pour l’agrémenter d'éléments virtuels visibles et audibles à travers un matériel adapté que OVR a voulu accessible. Il suffit d’un simple smartphone équipé de son application (disponible sur Android et IOS).

Si l'idée n'est pas nouvelle (rappelez-vous Pokemon go !), l'approche est ici de laisser l’initiative créatrice entre les mains des propriétaires.

Une commune pourra par exemple proposer un circuit touristique agrémenté d'illustrations ou de séquences vidéos en rapport avec son histoire et littéralement en action sous nos yeux dans le décor physique. Et je vous laisse imaginer les partenariats artistiques, les galeries éphémères, les collections « capsules », et pourquoi pas les contenus scolaires et pédagogiques …

Le protocole désormais crosschain reste solidement ancré dans l'écosystème Ethereum. Il permet dès à présent de prendre part à l'avènement de l'OVRLand planétaire.

D'abord à travers l'acquisition des parcelles NFT, mais aussi grâce au token de gouvernance OVR qui est l'épine dorsale du projet. En effet, celui-ci est incontournable pour acquérir les OVRLands, et il est nécessaire de le staker pour participer en tant que validateur au réseau de nodes, stabilisant l'infrastructure globale et permettant aux détenteurs de tokens d’être rémunérés.

Il est loin le temps des premières séances de cinéma 3D, nos lunettes en carton rouge et bleu sur le nez. L'explosion technologique de ces dernières années repousse tous les jours un peu plus loin le champ des possibles. Nous voici aujourd'hui aux portes d'un monde où le virtuel s'entrelace au réel. Tout comme l'expérience que propose OVR, cette réalité impalpable est très semblable dans ses ressorts à l'émoi, la mémoire ou la joie. Tant de ressentis sans matérialité qui pourtant mènent nos vies de la manière la plus concrète et palpable qui soit. Alors vive la France, son patrimoine, son camembert, et sa ville lumière : Paris, capitale de l'amour, dont on dit qu'il peut faire faire des folies. Il semblerait bien que les NFT aient ce pouvoir aussi …

Auteur

Père de famille de 46 ans tombé dans le bain crypto en 2017, je suis un passionné de la technologie blockchain, disruptive, libre et décentralisée. J'aime particulièrement apprendre, comprendre et expliquer tous les projets qui permettront à terme d’améliorer nos quotidiens. J’apprécie aussi de commenter à chaud les news de tous les acteurs du cryptogame.

Laisser un commentaire

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

© Copyright 2020 - 8Decimals - Tous droits réservés