Gouvernement mondial décentralisé – Uniswap (UNI) bientôt contrôlé par Yearn ? (YFI)

Trading du CoinTrading du Coin
4.8
(4)

Rassembler pour mieux régner – Andre Cronje, le fondateur de yEarn, est aujourd’hui connu pour ses prises de position marquées sur Twitter. Après avoir participé au débat autour de SushiSwap, c’est au tour d’Uniswap d’entrer dans son viseur.

Notre avis sur Uniswap »

UNI : le jeton d’Uniswap

Difficile d’avoir passé la semaine dernière sans entendre parler du jeton UNI. En effet, la plateforme d’échanges décentralisée Uniswap a déployé son jeton de gouvernance.

Ce dernier permet à ses détenteurs de prendre part au système de décision concernant les modifications relatives aux protocoles.

Dans un premier temps, 400 jetons ont été distribués à toutes les adresses ayant interagi avec le protocole. Cet airdrop a largement fait parler de lui, car au maximum du cours de l’UNI, cela représentait la modique somme de 3 200 dollars.

Par la suite, une campagne de liquidity mining a été lancée sur 4 pools d’Uniswap.

Andre Cronje : politique de l’écosystème Uniswap

Tout a commencé samedi 19 septembre, lorsqu’Andre Cronje a annoncé sur Twitter : « Je voudrais signaler ma décision d’être un délégué d’ @UniswapProtocol ».

En plus de son adresse de délégation, Cronje a annoncé qu’il allait « mettre en place des outils pour faciliter la délégation ainsi que le vote off-chain ».

Pour rappel, Uniswap avait annoncé la possibilité de déléguer son droit et son pouvoir de vote à une autre adresse lors du lancement du jeton.

Andre Cronje souhaite réunir une délégation de 10 millions d’UNI, qui lui permettront de soumettre une proposition de modification au protocole. Selon lui, il ne faut pas se précipiter à ajouter d’autres pairs stimulés artificiellement. Au contraire, Uniswap devrait réévaluer ses tokénomiques ainsi que sa distribution.

Mettre en lumière les travers de la gouvernance

Par le biais de cette campagne en tant que délégué, Andre Cronje a surtout souhaité mettre en lumière certaines zones d’ombre du système de gouvernance. En effet, un membre de la communauté doit réunir l’équivalent de 10 millions d’UNI en délégation (soit 1 % de l’offre totale) pour pouvoir soumettre une proposition de modification.

« Il semble qu’il y ait un certain malentendu. Je ne veux pas vraiment être délégué. Je pense simplement qu’il est pratiquement impossible de recueillir 10 millions de votes de délégués pour faire une proposition. » Andre Cronje sur Twitter

Ainsi, selon Cronje, seule « l’équipe et les investisseurs peuvent faire des propositions. Tous les autres, désolé ! ».

Découvrez la DeFi »

Bien que ce soit un fait, la décentralisation actuelle d’Uniswap n’est pas assurée. Pour autant, la situation n’est pas condamnée à rester la même. En effet, plus de 2 millions d’UNI sont distribués chaque semaine. De ce fait, l’offre totale va continuer d’augmenter et la part des utilisateurs grossir. Quand elle sera suffisante, les utilisateurs auront la possibilité de se réunir avec un délégué pour faire entendre leur voix. 

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne 4.8 / 5. Nombre de votes : 4

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Renaud H.
Étudiant ingénieur en software et en systèmes distribués, crypto-enthousiaste depuis 2013. Touche à tout, entre mining et développement, je cherche toujours à en apprendre plus sur l’univers des cryptomonnaies et à partager le fruit de mes recherches à travers mes articles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici