Le gendarme crypto américain alerte sur les travailleurs Web3 nord-coréens

Une allergie manifeste à la Corée du Nord – Les États-Unis continuent de mettre la pression sur la Corée du Nord, qui serait active dans l’industrie crypto. Cette fois-ci, l’oncle Sam veut bannir les freelances nord-coréens qui travaillent dans le secteur.

Attention aux freelances nord-coréens ! Les signes qui ne trompent pas

Le département de la Justice, le département d’État et le département du Trésor des États-Unis ont publié, le 16 mai 2022, un avis qui met en garde le secteur privé quant à l’afflux de travailleurs nord-coréens postulant à des emplois en freelance dans la tech, notamment dans l’industrie crypto.

Ces institutions indiquent que le recrutement de travailleurs indépendants nord-coréens expose leurs employeurs à des risques de vol de propriété intellectuelle, de données et de fonds. Ces actifs matériels et immatériels pourraient être utilisés pour violer les sanctions imposées à la Corée du Nord.

Le document propose une série d’indicateurs qui permettraient d’identifie et ainsi d’évider de recruter des freelances nord-coréens.

Ces derniers se serviraient « dans un laps de temps relativement court » de diverses adresses IP pour se connecter à un compte. Ils utiliseraient souvent des adresses IP qui « sont associées à différents pays ».

En outre, les freelances nord-coréens effectueraient des transferts d’argents fréquents vers « des comptes bancaires basés en République populaire de Chine ». Ils auraient également tendance à demander à être payés en cryptomonnaies.

Les travailleurs indépendants nord-coréens pourraient également être identifiés en analysant certaines incohérences – liste non exhaustive – dans :

« (…) l’orthographe du nom, la nationalité, le lieu de travail déclaré, les coordonnées, le niveau d’études, les antécédents professionnels et d’autres détails dans les profils de plateforme de freelance d’un développeur, les profils de réseaux sociaux »

Les freelances nord-coréens auraient également des contraintes à « mener des activités pendant les heures de travail requises ». Ils ne seraient pas joignables « en temps voulu, notamment par des méthodes de communication ‘instantanée’ ».

Les travailleurs nord coréens en ont ils aprés la crypto ?

>> Jouez la sécurité, inscrivez-vous sur la référence des exchanges crypto FTX  (lien affilié) <<

Des indicateurs de méfiance réellement fondés pour protèger l’industrie crypto ?

Si certains de ces indicateurs semblent pertinents, d’autres sont, par contre, discutables. Un freelance qui travaille dans l’industrie crypto et qui demande à être payé systématiquement en cryptomonnaies est-il forcément suspect ?

Par ailleurs, certains freelances travaillent à leur propre rythme et ne sont joignables que sur rendez-vous. Doivent-ils pour autant être suspectés d’être des travailleurs nord-coréens  ? Cette possibilité de choisir les heures de travail est d’ailleurs l’une des caractéristiques qui différencient les prestations d’un freelance avec celles d’un salarié soumis à un contrat de travail.

Les États-Unis pourraient-ils envisager à l’avenir de sanctionner les plateformes ou les employeurs permettant aux freelances nord-coréens de s’incruster dans l’industrie crypto ? L’oncle Sam s’est déjà montré sévère contre les cryptophiles qui ont passé des vacances blockchains en Corée du Nord.

Restez loin des spammeurs et escrocs de tout poils, fuyez comme la peste les propositions trop belles pour être vraies et prenez l’habitude de faire preuve d’une saine méfiance. En revanche, apprenez également à accorder une confiance raisonnable aux acteurs respectables et reconnus de l’écosystème. La plateforme FTX rentre sans l’ombre d’un doute dans cette seconde catégorie. Venez acquérir et trader vos premiers bitcoins et autres cryptomonnaies en vous inscrivant sur FTX. Vous y bénéficierez d’une réduction à vie sur vos frais de transactions (lien affilié). 

Le Journal Du Coin

Un article de la rédaction. Le Journal du Coin, premier média d’actualités francophone sur la cryptomonnaie, Bitcoin, et les protocoles blockchain.

Recevez un condensé d'information chaque jour