De l’ETH à 700 $ ? Le patron de Kraken se défend après le flash crash d’Ethereum

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance

Un effondrement qui fait faire la grimace – Mauvaise nouvelle sur Kraken : une grosse liquidation a eu lieu ce lundi, causée par le crash du marché. Depuis, l'exchange considéré jusqu'alors comme l'un des plus fiables, a été critiqué par ses investisseurs. Face à ces représailles, Jesse Powell, son CEO, ne peut s'empêcher de réagir.

Nul n'est censé ignorer les règles

L'envolée de la cryptosphère a vu son lot de traders du dimanche débarquer sur les marchés, tels que les conquistadors cherchant l'Eldorado. Grisés par des rendements hors normes, ces insouciants copient les pros à grands renforts de « leviers », ces outils spéculatifs qui, mis entre des mains inexpertes, augmentent le risque de faillite à un niveau critique.

Évidemment, multiplier ses gains peut faire rêver, mais lorsque la tendance s'inverse, c'est l'avalanche. Les liquidations successives provoquent un effet d'emballement qui pousse le cours toujours plus loin vers le bas. Et malheureusement, l'ordre book qui aurait pu amortir le choc n'avait pas l’épaisseur nécessaire pour endiguer la chute. Partie de 1 600 dollars, elle s'est achevée aux 700 avant d'être (enfin) agressivement rachetée.

Malheur aux vaincus

Accusé de manipulations sur les réseaux sociaux, le CEO Jesse Powell a réagi sur le média Bloomberg et sur Twitter. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il n'a pas été tendre avec les plus virulents détracteurs, rappelant que le rôle d'un exchange est de sécuriser les fonds, non d'expliquer le trading.

Face à la bronca, excluant de rembourser les pertes, il a tout de même annoncé vouloir faire un geste envers les naufragés, soulignant qu'à ce stade, aucun dysfonctionnement n'a été détecté et qu'il s'agissait hélas d'une douloureuse mais naturelle séquence de marché.

On ne le répètera jamais assez : le trading à levier comporte de nombreux risques, et c'est toujours la plateforme qui opère qui a le dernier mot. Alors même si vous êtes friands de shorts et de chasses aux stop losses, tâchez de rester prudents !

Auteur

Père de famille de 46 ans tombé dans le bain crypto en 2017, je suis un passionné de la technologie blockchain, disruptive, libre et décentralisée. J'aime particulièrement apprendre, comprendre et expliquer tous les projets qui permettront à terme d’améliorer nos quotidiens. J’apprécie aussi de commenter à chaud les news de tous les acteurs du cryptogame.

  1. Philippe dit :

    Ca fait deux ans que j’ai arrêté d’utiliser Kraken comme plateforme principale à cause d’évènements de ce genre.

    De plus, cela ne concerne pas que les leviers: si on veut faire du trading un tant soit peu actif avec des placements de stop-loss, la plateforme est à fuir car en temps de marché un peu trop volatil, même des stop-loss très safe se font systématiquement toucher par des mèches du seigneur.

    Manque de liquidité ou comportement malhonnête, le résultat reste le même…

    Par contre pour de l’investissement long terme, personne n’a rien à reprocher à cette plate-forme.

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

*

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017-2021 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER