Ethereum en Bourse : le CME lance son premier contrat à terme ETH, ce que ça pourrait changer

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance

Les baleines à l’assaut d’Ethereum – Voilà, c’est fait : un peu plus de deux ans après Bitcoin (BTC), c’est désormais Ethereum (ETH) qui devient directement accessible aux investisseurs institutionnels, via la bourse du Chicago Mercantile Exchange (CME). Les premiers volumes d’échange s’annoncent assez prometteurs.

Ethereum débarque chez les pros de la bourse

En décembre 2017, le Chicago Mercantile Exchange (CME Group) faisait sensation en lançant ses contrats à terme sur Bitcoin. Ce mois de décembre 2020, c’était au tour d’Ethereum d’être annoncé sur la place bourse boursière, et c’est désormais chose faite : depuis ce 8 févier, le trading de contrats à terme ETH du CME est ouvert.

Chaque futures ETH représente un lot de 50 ethers, soit une valeur de 87 250 dollars au moment d’écrire ces lignes. Par contre, pas de vraies cryptomonnaies ici : comme pour les futures BTC du CME, tout se fait en dollars américains (souscription et clôture), et la bourse n’a acquis aucun ether en réserve.

Un démarrage en douceur, mais qui reste correct

D’après les données disponibles sur le site du CME Group, la première journée d’échange s’est plutôt bien passée : elle a vu 388 contrats être souscrits, ce qui représente tout de même 19 400 ETH, soit plus de 33 millions de dollars de volume.

À la clôture de ce jour de lancement, 228 contrats étaient toujours ouverts (open interest), soit près de 20 millions de dollars.

Ethereum

L’accueil de la cryptosphère pour ce nouveau produit boursier sur ETH reste mitigé. Car si cela représente indéniablement une intégration supplémentaire d’Ethereum et de la cryptosphère à la finance traditionnelle, il faut aussi rappeler que les contrats à termes permettent de parier à la baisse sur un actif.

Après, ceci dit, quand on voit la révolte des WallStreetBets contre les ventes à découvert des hedge funds sur GameStop (GME), ce n'est pas dit que beaucoup de baleines s'amuseront à shorter le cours de l’ether en pleine euphorie de bull run. Ces dernières devront en effet se méfier des petits poissons… surtout s’ils se mettent tous à aller dans le même sens au même moment !

Auteur

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017-2021 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER