Cette cryptomonnaie démolie par une attaque des 51 % ? Verge (XVG) frappée d’amnésie

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance

Une catastrophe épique ? Ce qui vient de se passer est un record dans l'univers des blockchains. Une performance dont le projet Verge (XVG) se serait bien passé. En effet, ce réseau viendrait de subir une colossale attaque des 51 %, qui lui aurait fait perdre plusieurs mois de transactions.

Une réorganisation de 560 000 blocs de transactions

Le projet de cryptomonnaie Verge est surtout connu pour avoir été le premier à être accepté sur le site pour adulte PornHub, avant même Bitcoin (BTC) et Litecoin (LTC). Ce réseau avait toutefois déjà connu d’importants problèmes d’attaques des 51 % en 2018, au moins à 2 reprises.

Cette fois, si elle est confirmée, l’attaque sera d’ampleur biblique. Comme le rapporte Antoine Le Calvez, ingénieur données chez Coin Metrics, dans un tweet, la réorganisation (ou « reorg ») a remplacé tous les blocs – et toutes leurs transactions – jusqu’à hauteur du bloc 4186332, qui remonte à plus de 6 mois et demi.

En tout, ce sont plus de 560 000 blocs qui ont été rayés du registre distribué de Verge, ce qui remet en cause tous les échanges effectués depuis juillet 2020 sur la chaîne de blocs vaincus par cette nouvelle attaque des 51 %.

Des dégâts massifs à prévoir ?

La capitalisation du projet Verge était pourtant montée à un sommet de près de 470 millions de dollars à peine 2 jours avant ce phénomène et cette révélation incroyable. Le XVG se classait ainsi dans le Top 100 des cryptos les plus valorisées des agrégateurs de données du marché, avant de perdre une bonne quinzaine de places.

Selon Decrypt, qui cite un administrateur du canal Telegram officiel du projet Verge, cela ne serait pas une attaque des 51 % :

« L'explorateur de blocs officiel a été redémarré et la synchronisation est en cours. La [base de données] a été corrompue, et il semble que des nœuds malveillants qui ont tenté de faire du spam [transactionnel] aient échoué dans leur tentative de provoquer un fork. Voici toutes les informations dont je dispose actuellement. Une mise à jour officielle sera bientôt disponible. Restez calmes (…) Nous communiquerons avec les crypto-bourses dès que nous aurons tous les détails. Non, il n'y a pas eu d'attaque des 51 %. »

Binance, HitBTC et Huobi sont les 3 principales plateformes d’échange qui proposent le XVG, mais aucune des 3 n’a pour l’instant fait de déclaration sur cet incident.

Il va falloir prendre son mal en patience pour connaître l’étendue des dégâts et des éventuelles pertes financières pour les crypto-bourses, s’il y a bien eu des doubles dépenses. Lors de la dernière attaque subie par Verge, 35 millions de XVG avaient été dépensés 2 fois, au détriment des exchanges.

Auteur

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

  1. Mike dit :

    Il est vieux maintenant cet article et en plus il s’avère que ce n’était pas une attaque des 51%…

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

*

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017-2021 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER