Circle (USDC) annule son introduction en bourse

Pas de concorde avec Circle ? – No deal pour Circle. La société émettrice du célèbre stablecoin USDC, second du marché en terme de capitalisation, cherchait à s’introduire en bourse au travers d’un SPAC (Special Purpose Acquisition Companies). C’est-à-dire une fusion avec la société Concord Acquisition, déjà cotée. Toutes les explications.

>> Vous croyez en Bitcoin ? Pour vos achats, choisissez eToro (lien commercial) <<

Circle, la bourse ou la mort ?

Circle annonce la rupture de la procédure de fusion avec le SPAC Concord. Cela met fin, du moins temporairement, au rêve de Circle de devenir le premier émetteur de stablecoin coté en bourse. Les négociations pour cette fusion avaient débuté en juillet 2021 avec une première estimation à hauteur de 4,5 milliards de dollars pour Circle. Estimation revue à 9 milliards lorsque l’USDC a explosé à partir de février 2022. Concord avait jusqu’au 10 décembre pour statuer sur cette fusion. Ils pouvaient même reporter la décision jusqu’au 31 janvier 2023 avec l’accord de la SEC (Securities and Exchange Commission). Toutefois, Bob Diamond, président de Concord Acquisition, a préféré mettre un terme aux négociations sans pour autant tarir d’éloges sur la société crypto.

« Circle joue un rôle clé dans la disruption blockchain des services financiers. Je reste confiant dans la stratégie de Circle privilégiant l’approche régulatoire dans sa construction de confiance et de transparence vis-à-vis de la sphère financière. Des aspects qui n’ont jamais été aussi primordiaux. Ainsi, je resterai un fervent défenseur de cette entreprise à mesure de son développement. »

Bon Diamond, président de Concord Acquisition
Circle et Concord mettent un terme à leur accord de fusion. Ainsi l'entrée de Circle en bourse est retardée.
Pas d’accord entre Circle et Concord sur une potentielle fusion

Cette rupture d’accord est d’autant plus étonnante que la santé de Circle semble particulièrement bonne. L’entreprise est enfin devenue profitable sur le troisième trimestre 2022 avec des revenus nets de 43 millions de dollars.

« Concord a été un partenaire important et a apporté de la valeur [à Circle] tout au long du processus. Et nous continuerons de bénéficier des conseils et du soutien de Bob Diamond et de l’équipe de Concord. Nous sommes bien sûr déçus que cette transaction soit arrivée à échéance. Toutefois, devenir une entreprise publique cotée en bourse reste au cœur de notre stratégie. »

Jeremy Allaire, co-fondateur et CEO de Circle

Les dessous d’un SPAC, de quoi ça a l’air ?

Un SPAC comme Concord est en réalité un très bon moyen détourné pour les startups, notamment dans la tech, de faire une entrée réussie dans le monde de la bourse. Une véritable tendance aux Etats-Unis qui s’exporte peu à peu en Europe. Le principe est simple, introduire une coquille vide en bourse ayant pour seul but de fusionner avec une startup émergente. Et ainsi lui permettre ainsi d’accéder aux hautes sphères de la bourse.

Pour la startup en question, Circle en l’occurrence, cela évite une introduction traditionnelle, longue, coûteuse et incertaine. Les fondateurs d’un SPAC, qui prennent tous les risques, ont deux ans pour trouver une société avec laquelle fusionner. Faute d’accord au bout de deux ans, les investisseurs du SPAC récupèrent leur mise, jusque-là sous séquestre. En revanche, les fondateurs assument les pertes, à savoir les frais de fonctionnement et de gestion administrative. A l’inverse, en cas de réussite, c’est le jackpot.

Ce procédé est souvent utilisé dans les secteurs en hyper-croissance. En effet, il évite au startups déjà débordées de s’alourdir avec des démarches administratives. Par ailleurs, la fusion avec un SPAC, et par voie de conséquence l’introduction en bourse, leur permet de lever des fonds tout en disposant d’une valorisation préalable. C’est plus facile de lever des capitaux ainsi plutôt qu’auprès de fonds de capital-risque (private equity, venture capital). Bref, un combo parfaitement adapté aux entreprises crypto comme Circle.

Pour vous, la technologie blockchain et les cryptomonnaies seront bientôt au cœur du quotidien de chacun d’entre nous. Vous pouvez vous exposer à Bitcoin, Ethereum et aux autres tokens sur l’exchange qui monte. Inscrivez-vous dès maintenant sur eToro et commencez à vous familiariser avec ce monde (lien commercial).

Benjamin L.

Issu d’une formation d’ingénieur, j’ai découvert le monde des cryptomonnaies en 2020. Je me suis rapidement passionné pour cet univers en pleine expansion au sein duquel se développent les innovations de demain. J’espère, au travers de mes articles, entraîner le plus grand nombre dans cette fabuleuse aventure.

Recevez un condensé d'information chaque jour