Cardano (ADA) prévoit le lancement de son stablecoin USDA pour début 2023

La bataille de la confiance – Après l’effondrement du stablecoin algorithmique UST de Terra (LUNA) en mai dernier, puis la récente chute de FTX, la cryptosphère a plus que jamais besoin de transparence, ainsi que d’une régulation qui soit claire et constructive (et non punitive et étouffante). C’est dans ce cadre que les équipes d’Emurgo annoncent l’arrivée prochaine du stablecoin USDA, qui aurait – à leurs dires – toutes ces qualités requises.

USDA : un stablecoin qui prétend vouloir jouer la carte de la sécurité

Le décrochage irréversible du dollar qu’a subi le TerraUSD (USDT) en mai 2022 a fortement ébranlé la confiance dans les stablecoins. Surtout celle dans les stablecoins algorithmiques. Mais même des stablecoins plus classiques, basés sur des réserves en dollars et équivalents dollars – comme l’USDT de Tether – inspirent toujours des craintes.

L’USDA, projet de stablecoin du dollar basé sur le réseau Cardano, prétend vouloir remédier à ces inquiétudes. C’est une proposition d’Emurgo, la branche commerciale de Cardano. Comme le rapporte notamment CoinDesk, l’USDA se voudrait exemplaire.

Ce stablecoin de la blockchain ADA promet ainsi d’être « entièrement couvert » par une réserve de monnaies fiduciaires équivalentes aux USDA émis. Et il affirme vouloir être en conformité avec les cadres réglementaires.

« L’introduction d’un stablecoin entièrement couvert par des fiats et conforme à la réglementation est la prochaine étape dans la réalisation de l’avenir de notre communauté. »

Vineeth Bhuvanagiri, directeur général d’Emurgo Fintech

>> Envie d’ajouter des cryptos dans votre wallet ? Inscrivez-vous sur Bitget (lien commercial) <<

Un développement de la DeFi sur le réseau Cardano ?

Le stablecoin USDA fait partie d’un plan de développement de la DeFi (finance décentralisée) sur le réseau initié par Charles Hoskinson. Il faut dire que Cardano accuse un retard certain par rapport à la DeFi présente sur son principal rival, le réseau Ethereum (ETH).

Pour émettre ce stablecoin, Emurgo se serait associé à une société de services financiers réglementée, basée aux États-Unis. Mais elle n’a malheureusement pas été nommée pour l’heure. Cette entreprise réglementée serait le « partenaire bancaire » qui émettrait les USDA. Cela afin de « respecter les directives réglementaires » américaines.

Le stablecoin USDA devrait être lancé dès le premier trimestre 2023, via la plateforme Anzens. Cette dernière permettra aux utilisateurs de tokeniser leurs dollars américains contre des USDA en 1 pour 1. Cela, via leurs cartes de crédit/débit, des virements bancaires ou la conversion de tokens ADA, selon Emurgo.

Étant donné les temps extrêmement troublés que traverse actuellement la cryptosphère, Emurgo semble avoir bien compris ce que recherchent les investisseurs du secteur. Restera à voir si les promesses faites seront tenues. Et surtout, si la transparence et les preuves de réserve seront bien au rendez-vous.

Les cryptos et la technologie blockchain sont des secteurs encore jeunes et volatiles. Tout investissement comporte un risque. En investisseur averti, vous avez fait vos propres recherches, et décidé de franchir le pas ? Les prix actuels sont l’occasion d’ajouter quelques satoshis dans votre wallet ! Pour ce faire, inscrivez-vous sur Bitget (lien commercial).

Rémy R.

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Recevez un condensé d'information chaque jour