Bitcoin selon Twitter : le Livre Blanc de « tbDEX » déjà controversé

Square invente le DEX centralisé – Depuis septembre dernier, Jack Dorsey, le fondateur de Twitter, a officialisé un projet d’exchange décentralisé (DEX) développé par son entreprise Square. Aujourd’hui, cette crypto-bourse, appelée tbDEX, rentre dans le concret avec la publication de son white paper (livre blanc).

Un exchange décentralisé avec niveau d’identification à la carte ?

Jack Dorsey et ses entreprises Twitter et Square n’arrêtent plus leur incursion dans l’univers de Bitcoin (BTC) et des cryptomonnaies, au point que c’en finirait presque par devenir une véritable colonisation.

L’équipe TBD, qui travaille autour du projet de plateforme d’échange de cryptos voulue par Jack Dorsey, vient ainsi récemment de révéler le white paper de tbDEX :

« tbDEX est un protocole de découverte de liquidités et d’échange d’actifs (tels que des bitcoins, des monnaies fiduciaires ou des biens du monde réel) (…) Le protocole tbDEX facilite des réseaux d’exchanges décentralisés entre actifs, en fournissant un cadre pour établir la confiance sociale, en utilisant l’identité décentralisée (DID) et les informations d’identification vérifiables (VC) pour établir la preuve de l’identité dans le monde réel. Le protocole ne se prononce pas sur l’anonymat en tant que caractéristique ou conséquence des transactions. Au contraire, il permet à des contreparties consentantes de négocier et d’établir les informations minimales acceptables pour l’exchange. (…) »

Extrait du livre blanc de l’exchange tbDEX de Square
Extrait du livre blanc de l’exchange tbDEX de Square – Source : tbdex.io

>> Jouez la sécurité, inscrivez-vous sur la référence des exchanges crypto SwissBorg <<

tbDEX : pas si décentralisé que ça finalement

Vous l’aurez peut-être déjà compris, mais les termes « DEX » et « décentralisé » sont ici au-delà de la frontière de l’emploi abusif, car si le code du protocole tbDEX est pour l’instant bien en open source sur GitHub, l’entreprise Square gardera un certain contrôle sur les transactions.

Pour commencer, tous les utilisateurs de tbDEX devront obligatoirement passer une vérification d’identité (processus KYC) pour effectuer des échanges, et se conformer ainsi aux réglementations applicables selon le pays de l’utilisateur.

Ensuite, il existera un mécanisme de rétrocessions sur les transactions. Autrement dit, Square pourra inverser des transactions sur tbDEX. Si un tel interventionnisme pourrait permettre de revenir en arrière en cas de failles dramatiques dans un protocole DeFi, on imagine aussi ce que cela pourrait donner en termes de censure si, par exemple, Donald Trump se mettait soudain à vouloir échanger des bitcoins et que cela ne plaisait pas à Jack Dorsey.

De plus, tbDEX pourrait intégrer un système de traçage des transactions blockchains. Idéal pour remonter (voire empêcher) les transactions d’activités illicites, mais très problématique vis-à-vis de la vie privée et du risque d’organismes étatiques malveillants (parlez de la NSA à Edward Snowden pour voir).

Peut-être pensé comme un compromis avec la finance traditionnelle ultra-réglementée, le tbDEX de Square s’annonce donc assez (très) loin de l’esprit CypherPunk qui anime habituellement la cryptosphère. Ces considérations ne semblent, en tout cas, pas ralentir les entreprises de Jack Dorsey, puisqu’une équipe « Twitter Crypto » a récemment été fondée, spécialement pour se consacrer à plein temps aux actifs numériques et à leurs technologies.

Tout le monde semble désormais rivaliser d’idées pour profiter des potentialités de Bitcoin et des cryptomonnaies. Et vous ? N’attendez plus et inscrivez-vous sans attendre sur la plateforme d’exchange crypto de référence SwissBorg pour tenter de gagner jusqu’à 100 euros de crypto !

Rémy R.

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Recevez un condensé d'information chaque jour