“Si Bitcoin est adopté massivement, nous allons tous mourir… ce n’est pas une blague !”

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance
pub

Bientôt l’Armageddon Bitcoin ? – Bon, déjà que les écologistes promettent la mort de la planète à cause du vilain Bitcoin “énergivore”, mais voilà que des hauts représentants chinois s’y mettent aussi. Cette fois, ce n’est pas par la pollution que Bitcoin va exterminer toute forme de vie sur la planète, mais à cause de « la déflation », ce monstre totalement inconnu des monnaies fiduciaires inflationnistes.

Une monnaie forte qui ne se déprécie pas, c’est mal

La déclaration hallucinante de ce jour nous vient de Mr Qu Qiang, directeur adjoint de l'Institut monétaire de la Renmin University of China (Université du Peuple de Chine) de Pékin.

Cet économiste chinois s’est exprimé sur Bitcoin lors d’une interview avec la chaîne CGTN, qui appartient au média d'État chinois China Central Television (CCTV), autant dire que sa parole est très libre et pas du tout encadrée/surveillée par le Parti unique chinois (désolé pour cette ironie). Ce qui hante l’esprit de Mr Qu Qiang, c’est la réponse à la question « que se passera-t-il si le bitcoin devient largement utilisé en Chine ou dans le reste du monde ? ». Sa réponse est sans subtilité aucune :

« Je peux vous dire exactement ce qui va se passer (…) Nous allons tous mourir. Ce n'est pas une blague. »

Bitcoin nous emportera-t-il tous dans la tombe ?

Le fait que Bitcoin ait une offre fixe d’unités, et même « très, très stricte et limitée » pour reprendre les termes de notre économiste alarmiste, fait du roi des cryptos une monnaie déflationniste. Cela veut dire qu’elle a tendance à s’apprécier avec le temps, et non à valoir toujours moins (pas vrai le dollar/euro & Co ?).

« Monnaie déflationniste », autant dire une réelle horreur (encore de l’ironie, pardon), comme cette maudite “relique barbare” qu’est l’or. En 2000 ans d’Histoire, ce maudit métal doré déflationniste a sanctionné les civilisations devenues inflationnistes et dépensières, et contribué à la chute logique de maints systèmes économiques qui imprimaient (ou frappaient monnaie) à tout va – à commencer par l’Empire Romain qui a diminué de plus en plus la pureté de ses pièces d’or.

Bitcoin brisé par la Chine
Chine interdisant Bitcoin

D’ailleurs Mr Qu Qiang cite le même phénomène qui s’est produit en Chine lors de la dynastie Ming, lorsque les autorités se sont retrouvés à cours d'argent-métal pour frapper leur monnaie. Vivre au-dessus de ses moyens se paye toujours très cher avec des monnaies déflationnistes.

En résumé, quand une monnaie forte déflationniste est respectée – que ce soit l’or hier et peut-être Bitcoin demain– les civilisations connaissent de longues périodes de stabilité. Par contre, quand des monnaies inflationnistes sont imprimées par palettes entières sans s’adosser à rien d’autre que l’autorité d’un État, alors là, cela a toutes les chances de finir très mal effectivement. Mais si une catastrophe économique doit se produire, ce ne sera donc pas à cause de Bitcoin, mais bien à cause des politiques monétaires totalement irraisonnées, préférant la fuite en avant jusqu’à l’explosion finale – qui n'en sera que d'autant plus grosse.

Auteur

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017-2021 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER