Les banques prennent Bitcoin au sérieux – La plus grosse banque de Singapour lance un exchange de cryptomonnaies

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance

Le club des exchanges s’élargit – La Development Bank of Singapore (DBS) semble vouloir s’imposer sur le marché des cryptomonnaies, avec l’ajout d’un nouveau service destiné aux particuliers et aux institutions. Compte tenu de la taille de la firme, cette information n’est pas passée inaperçue.

L’émergence d’une nouvelle plateforme

La banque gouvernementale devrait développer une nouvelle plateforme destinée à l’échange et l’achat de cryptomonnaies. Plusieurs actifs « majeurs » sont cités, à savoir Bitcoin (BTC), Bitcoin Cash (BCH), Ethereum (ETH) ou encore le XRP de Ripple. Ces cryptos pourraient ainsi être négociées avec des monnaies fiats, telles que le dollar singapourien (SGD), le dollar hong-kongais (HKD ), le yen JPY et le dollar américain (USD).

L’offre semble alors être prédestinée au marché asiatique. Par ailleurs, aucune crypto ne sera conservée directement sur la plateforme d’échanges, mais à la DBS « mondialement reconnue pour ses services de garde ».

Au total, la banque d’investissement gère plus de 240 000 clients institutionnels et 11 millions de particuliers. Selon son dernier rapport de 2019, 426 milliards de dollars sont gérés par l’entreprise à travers 18 marchés dans le monde, dont 6 en Asie.

« Avec le DBS Digital Exchange, une bourse numérique soutenue par les banques, les entreprises et les investisseurs peuvent désormais tirer parti d’un écosystème intégré de solutions pour exploiter le vaste potentiel des marchés privés et des monnaies numériques. »

Un encadrement strict

Selon la DBS, les investisseurs institutionnels pourraient avoir directement accès à cette plateforme d’échanges, sans passer par un intermédiaire. Cette méthode rend la procédure plus fluide pour les professionnels. Néanmoins, les particuliers accéderont à la plateforme par l’intermédiaire d’une des filiales de DBS, comme la DBS Private Bank ou DBS Vickers Securities.

L’offre de la DBS semble aussi être axée sur les professionnels et les entreprises. Effectivement, en plus de proposer un service d’échanges, la plateforme permettra aussi aux PME d’émettre des jetons pour se financer (STO).

Investisseur trader trading

Par ailleurs, il est surprenant d’apprendre que le DBS Digital Exchange sera restreint en termes de disponibilité. À l’instar des autres marchés boursiers, la plateforme se limitera à des heures de négociation, de 9 à 16 h. De la même façon, l’exchange sera indisponible le week-end.

En outre, le porte-parole de la DBS a déclaré à The Block que la plateforme ne serait pas effective tout de suite, car celle-ci nécessitait l’approbation du régulateur. Ici, le DBS Digital Exchange est réglementé par l’Autorité monétaire de Singapour.

Il est intéressant de noter que les cryptomonnaies ne touchent plus uniquement la FinTech et les néo-banques, comme PayPal. Ce sont désormais de grosses institutions qui viennent réclamer leur part du gâteau. Après JP Morgan aux États-Unis, la DBS affirme ses positions en Asie.

Avatar

Auteur

Entrepreneur avant tout, l’univers blockchain constitue pour moi une réelle opportunité, au potentiel pratiquement infini. Ma vision est orientée vers le long terme, dans un monde régi par des actions de court terme.

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

*

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

© Copyright 2020 - 8Decimals - Tous droits réservés

PARTAGER