ADN, NFT et cryto-villes futuristes… Akon va-t-il trop loin ?

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance
pub

Ils sont aussi uniques que l’ADN – AkoinNFT mettra aux enchères le génome du professeur George Church sous forme de NFT. Cette initiative remet sur la table les questions relatives au rôle de la blockchain dans la protection des données sanitaires.

Akon se lance dans l’ADN NFT

Dans un communiqué paru le 25 mai, la plateforme NFT AkoinNFT du chanteur Akon annonce la mise aux enchères d’une « représentation artistique haute résolution », sous forme de NFT, de l’ADN du professeur George Church. Ce chercheur en biologie est non seulement le premier humain à avoir vu son génome séquencé, mais également à avoir donné l’accès à ses données médicales au public.

Prévue le 10 juin prochain, la vente aux enchères donnera le coup d’envoi des débats « autour des moyens équitables et transparents de monétiser et de partager les données de santé ». Elle permettrait d’attirer l’attention sur des questions essentielles autour du contrôle des données de santé. En effet, les patients ignorent généralement les personnes qui ont accès à ces dernières. En théorie, la blockchain devrait donc leur permettre en théorie de reprendre le contrôle sur ces données sensibles.

Les métadonnées seront stockées sur la plateforme de développement Parcel d'Oasis Labs. Les acheteurs, eux, pourraient recevoir un « séquençage 30x du génome entier » de leur propre ADN grâce à la société de séquençage de l'ADN cofondée par Church, Nebula Genomics. Ce dernier fait d’ailleurs partie des partenaires d’AkoinNFT.

Des ADN au pas de danse

AkoinNFT est née du partenariat récent entre Akon et la plateforme NFT Taqo.io. Il a été initialement créé pour les artistes désireux de tirer profit des NFT pour monétiser et immortaliser leurs œuvres. Dans les faits, l’écosystème facilite le minting, la distribution, le lancement et les transactions de NFT.

Taqo.io repose sur une architecture Web 3. Elle utilise des techniques de lazy minting afin de réduire les frais. La plateforme se sert entre autres de solutions de seconde couche pour assurer sa scalabilité et augmenter ses capacités de transaction.

Akon se lance maintenant dans une course qui semble folle au génome NFT, après avoir dévoilé ses projets de construction d’une crypto-city en Ouganda. La crypto Akoin a été conçue pour résoudre les problèmes liés à la faiblesse des monnaies africaines et permettre des transactions à moindres frictions sur le continent. L’intérêt pour l’ADN NFT semble donc être un détour stratégique pour l’équipe d’Akoin, afin de mieux cerner la place de la blockchain dans la medtech. Des connaissances qui révolutionneront par la suite l’e-santé en Afrique ?

Auteur

Fan de Bitcoin, in love de Litecoin, amie d'Ethereum, j'ai une tendance marquée à friendzoner les shitcoins dont le seul projet d'avenir est de vous délester de vos rêves de prospérité ! J'essaie de n'être maximaliste de rien, je recherche plus les convergences entre ancien et nouveau monde Apprentie-mineuse à mes heures :-)

  1. ALIOU DIEDHIOU dit :

    Bonne idée Akon, j aime cette monnaie pour au moins nous libérer la cherté de nos monnaies imposer par les français

  2. ALIOU DIEDHIOU dit :

    Bonne idée de se conformer aux nouvelles technologies de la vie actuelle. Et s adapter pour mieux vivre aisément et tranquillement.

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

*

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017-2021 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER