Comment aborder la corrélation entre le marché des cryptomonnaies et la finance traditionnelle ?

Depuis mars 2020 et la crise du covid-19, les marchés financiers ont bénéficié de politiques très accommodantes de la part des banques centrales. Seulement depuis, pour notre marché cryptomonnaie, nous subissons une corrélation beaucoup plus grande avec les marchés traditionnels. La prise en compte de cette dernière doit être prépondérante dans votre logique d’investissement ou de trading sur ce marché. Dans cette nouvelle édition des louveteaux de Wall Street, nous aborderons donc cette thématique afin que vous sachiez sur quelles données avoir l’œil.

La chronique des louveteaux vous est proposée en collaboration avec le Trading du Coin et sa solution de trading algorithmique enfin accessible aux particuliers.

Définir l’environnement économique global : Risk-on ou Risk-Off

Les phases des marchés financiers peuvent s’exprimer en deux grandes catégories :

Risk-On

Dans un marché « Risk-On », les opérateurs privilégieront le marché des actions, indices, obligations à hauts rendements, matières premières, mais également cryptomonnaies. La logique est simple : les risques des marchés financiers sont faibles, et les intervenants sont donc prêts à prendre plus de risques afin d’obtenir des rendements plus élevés.

Le mode « Risk-On » est donc l’environnement qui favorise nos chères cryptomonnaies.

Risk-Off

Dans un marché « Risk-Off », les acteurs du marché privilégieront les actifs solides au détriment des actifs risqués. Ce mode intervient lors de périodes d’incertitude ou de crainte pour les marchés financiers. Les raisons peuvent être diverses, conflits géopolitiques, fin d’une politique de la monnaie accommodante, risque systémique par exemple.

Dans ces conditions de marché, les intervenants se réfugieront sur des obligations solides, des bons du Trésor Américain, l’Or ou le Cash (dollar et Franc suisse notamment). Les rendements de ces différents produits seront évidemment plus faibles, mais dans un contexte « Risk-Off », nous ne chercherons pas de grands rendements, mais bien une protection contre la baisse en période difficile.

Les bases étant posées, je vous propose d’essayer, à travers certaines données, de repérer si nous sommes dans un contexte Risk-On, ou au contraire, Risk-Off.

Évaluation de l’environnement à l’aide des graphiques

Le DXY ou l’indice du dollar américain

Le dollar est la monnaie la plus utilisée lors des transactions internationales. Il est la monnaie n°1 en termes de volume et de quantité en circulation.

C’est également la principale monnaie de réserve utilisée dans le monde, avec 61 % des réserves des banques centrales à travers le monde en 2019 selon le FMI.

Ainsi, le DXY est un indice mesurant la valeur de l’USD par rapport à plusieurs devises étrangères. La répartition est la suivante :

Décortiquer le DXY, l'indice de force de l'USD
Composition du DXY

57.6% : L’Euro Dollar (EURUSD)

13.6% : Le Yen Japonais (USDJPY)

11.9% : La Livre Sterling (GBPUSD)

9.10% : Le Dollar Canadien (USDCAD)

4.20% : La Couronne Suédoise (USDSEK)

3.60% : Le Franc Suisse (USDCHF)

Mais quelle est donc son importance dans l’évaluation de contexte ? Cet indice, pourrait être interprété comme l’indice de « force » du dollar.

Le dollar représentant la monnaie la plus réputée, l’augmentation de sa force peut indiquer une rotation entre Risk-On et Risk-Off.

Corrélation DXY et indices boursiers américains.
DXY, NASDAQ et SPX

Sur ce graphique, nous pouvons voir 3 cours qui vont nous permettre de comparer. Le graphique noir en chandeliers japonais représente le cours du DXY, la ligne bleue représente le cours du NASDAQ et la ligne orange représente le SP500.

Suivre l’évolution du DXY est important dans notre position d’investisseur en cryptomonnaie. Nous allons retracer son cours lors des différentes années, et surtout les crises qui ont suivi.

Lors de la bulle internet, au début des années 2000, l’indice du dollar n’a jamais été aussi fort. Et pour cause : les entreprises issues de cette bulle étaient essentiellement Américaines. L’économie américaine et par extension le dollar se portaient donc extrêmement bien.

Il est intéressant de remarquer que lors de cette crise, le DXY a continué de grimper plusieurs semaines après que le top des indices ait été marqué.

Les opérateurs se sont donc réfugiés sur le dollar afin de prendre leur profit et de se couvrir contre un crash. La divergence hausse du DXY et baisse des indices est donc garder en tête.

Passons maintenant à la crise la plus importante de ces dernières années : la crise des subprimes. Le point bas de cette crise a été marqué par une montée extrêmement rapide du DXY sur quelques semaines jusqu’à retrouver le niveau des 88 points, ayant déjà servi de résistance.

Cette montée fulgurante du DXY indique selon moi (et j’insiste, ce n’est que pure théorie) un stress maximal des opérateurs qui se réfugient sur le dollar. La confiance est retrouvée à partir du moment où nous observons une divergence hausse des indices contre une baisse du DXY. Les opérateurs passent alors du mode Risk-Off au mode Risk-On.

Corrélation DXY vs. principaux indices américains.
DXY, NASDAQ et SPX

Au moment où j’écris ces lignes, le DXY a franchi un niveau jamais vu depuis 2002 : celui des 104 points. Dans un même temps, nos indices SP500 et NASDAQ sont à la baisse depuis maintenant plusieurs semaines.

Ces données me laissent penser que les investisseurs passent, désormais depuis quelques semaines, d’un profil Risk-On vers celui de Risk-Off.

Je ne prétends pas prévoir une crise ici, mais il est important à mon sens d’avoir ces données bien en tête.

Le VIX, indice de volatilité du SP500

Ce chapitre sera plus court, mais est également très important. Le VIX, ou indice de volatilité du SP500, est un indice intéressant, notamment depuis la crise du covid en 2020 et les politiques très accommodantes qui ont poussé la corrélation Bitcoin et finance traditionnelle.

Corrélation VIX SP500 & Bitcoin
VIX, Bitcoin et NASDAQ

Encore une fois, de nouveaux graphiques. En chandelier japonais : notre sujet principal à savoir le graphique du VIX. En orange, le graphique du Bitcoin et en bleu, le graphique du sp500.

Le VIX est régulièrement surnommé « l’indice de la peur ». Indiquant le niveau de volatilité du SP500, il exprime, par extension, le stress des marchés financiers.

Nous sommes actuellement encore loin des pics de cet indice, notamment exprimé lors de la crise des subprimes ou du covid. Néanmoins, nous pouvons constater depuis quelques semaines que l’indice est en hausse de 50 %.

Cela se ressent à plus court terme. Ces derniers temps, le Bitcoin a été particulièrement volatil et difficile à appréhender, de même que le SP500. Ce qui confirme un bel adage :

En bourse, on monte par l’escalier et on descend par l’ascenseur.

Surveillez ce graphique, et notamment les niveaux que je mets en évidence, à savoir les 40 points et les 15 points. Tant que nous restons dans ce canal, le marché demeure dans une psychologie mesurée. Au-delà de ce dernier, il faudra probablement se couvrir le temps que nous retrouvions une volatilité mesurée. Un profil plus agressif essaiera probablement « d’attraper le couteau qui tombe » quand il sera sur ses plus hauts.

Les taux américains à 10 ans

Les taux américains à 10 ans indiquent plusieurs choses :

  • Dans un premier temps, le rendement réel de ces obligations donne, indirectement, une indication sur la croissance économique attendue par les opérateurs.
  • Dans un second temps, il mesure le point mort d’inflation, autrement dit les anticipations d’inflation future des investisseurs.
Comment les taux ont une influence indirecte sur le marché des cryptomonnaies ?
US10Y Bonds & SP500

Dans cette logique d’établissement de contexte risk-on risk-off, il me semble prépondérant de garder un œil sur le graphique des taux à 10 ans des États Unis.

Vous voyez donc ici les taux à 10 ans des États Unis en chandelier japonais, et le graphique du SP500 en jaune.

Les pics des taux à la hausse, indiquent généralement un début de crise, tandis qu’un bottom très marqué des taux indiquent généralement une fin de marché baissier.

Actuellement, nous pouvons voir que les indices chutent tandis que les taux remontent. Il faut faire attention à cette donnée également.

Les taux sont remontés avec pour premier objectif de réguler l’inflation. Or, depuis l’impression massive de billets pour contrer la crise du covid, ainsi que la descente des taux ayant pour but de favoriser l’investissement sur les marchés financiers, l’inflation grimpe de façon exponentielle.

Récemment, Powell a indiqué que l’inflation était sa principale préoccupation, et que remettre l’inflation sous contrôle inclura probablement de la douleur (pour les marchés financiers).

Nous devons donc, dans l’optique d’acheter au meilleur prix, surveiller très assidûment ces données.

Définir l’environnement dans lequel le marché de la cryptomonnaie évolue

Nous avons dans un premier temps ici, essayé de définir l’environnement global de l’économie. Nous allons maintenant tenter de définir comment le marché de la cryptomonnaie évolue.

Bitcoin, le maître du jeu

Je définirais actuellement, au vu de la corrélation avec le SP500, le marché de la cryptomonnaie comme ceci :

Schéma du delta du marché des cryptomonnaies

Ainsi, il est important si vous tradez le Bitcoin, de surveiller le graphique du SP500, si vous tradez l’Ethereum, de surveiller le graphique du Bitcoin et du SP500, et si vous tradez les alts, de surveiller l’Ethereum, le Bitcoin et le SP500.

Cette corrélation avec le SP500 n’est pas vouée à être éternelle. Nous pouvons très largement avoir une décorrélation avec les indices US. Reste qu’à l’heure où j’écris ces lignes, le Bitcoin (et par extension le marché de la cryptomonnaie) est très corrélé à ces indices.

J’utilise personnellement plusieurs graphiques afin de m’aider à me repérer dans le marché de la cryptomonnaie, que nous allons découvrir ici.

Bitcoin Dominance

Probablement mon préféré. La Bitcoin Dominance représente le poids du Bitcoin par rapport au reste du marché de la cryptomonnaie.

Utiliser la Bitcoin Dominance pour anticiper les grandes tendances.
Bitcoin Dominance

Le graphique peut se découper ici en plusieurs phases. Sous les 50%, nous pouvons estimer que nous sommes en alt season, et au-dessus, le Bitcoin mènera la danse.
Durant l’année 2021, les alts ont très clairement mené la danse et cela s’est ressenti dans les performances hallucinantes de certains (Solana, Avalanche et même Dogecoin pour ne citer qu’eux).
Les alts ont, de manière générale, sur-performé le Bitcoin durant ces dernières années.

Dans un contexte plus incertain auquel nous faisons face actuellement, le Bitcoin devrait logiquement mener la danse durant les prochains mois.

Si je devais schématiser l’aversion au risque à l’échelle de ce marché, je le ferais de la sorte :

Pyramide d'aversion au risque au sein du secteur de la cryptomonnaie.

Ce schéma est à mettre dans le contexte du marché de la cryptomonnaie. Il faut simplement comprendre que le marché de la cryptomonnaie est déjà un marché très Risk-On, et dans ce marché les différentes classes de cryptomonnaies sont plus ou moins risk-on.

Capitalisation totale du marché excluant Bitcoin & Ethereum

Bitcoin Dominance vs Total Market Cap exclude Bitcoin & Ethereum
Total Market Cap exclude Bitcoin & Ethereum vs. Bitcoin Dominance

Pour revenir aux alts, voici le graphique de la capitalisation totale du marché excluant Bitcoin & Ethereum.

Je trouve pertinent de regarder ce graphique en y superposant celui de la Bitcoin Dominance. Ainsi, nous pourrons observer les rotations au sein de l’écosystème. Nous pouvons voir une divergence ces dernières semaines me laissant penser que le Bitcoin va reprendre la tête durant les prochains mois.

Regarder le graphique d’un altcoin contre le Bitcoin

Comme évoqué précédemment avec la pyramide de l’aversion au risque sur le marché de la cryptomonnaie, il me semble extrêmement important de voir comment un alt performe face au Bitcoin.

Les alts étant intrinsèquement plus risqués que le Bitcoin, il faut donc s’exposer à un altcoin si il a une chance de sur-performer face au Bitcoin.

Auparavant, la plupart des altcoins étaient tradés contre le Bitcoin. Ainsi, les investisseurs regardaient systématiquement le graphique de leur alt contre le Bitcoin.

Maintenant, les choses sont différentes. Les plateformes d’échange sont devenues bien plus liquides, et on peut désormais échanger facilement de l’USDT contre un altcoin.

Les intervenants ont donc perdu l’habitude de regarder le graphique de leur alt contre le Bitcoin, chose qui est à mon sens dommage étant donné qu’encore une fois, le but de s’exposer à un altcoin est de sur-performer le Bitcoin.

Near vs USDT
Near vs. USDT

Prenons un exemple concret. Nous avons ici le graphique du Near contre le Tether (USDT). Nous nous trouvons actuellement sur un point pivot, qui est donc une zone clé. Cela peut donner envie d’acheter ce support, mais regardons désormais le graphique contre le Bitcoin.

Near vs BTC
Near vs. BTC

D’un rapide coup d’œil, nous pouvons voir que le Near sous performe largement le Bitcoin depuis plusieurs semaines.

Il faut donc se poser la question : est ce que m’exposer à Near, dans une période d’incertitude macro-économique, avec un fort rapatriement de la liquidité des alts vers le Bitcoin, est une bonne idée ?

Il n’y a pas de bonne réponse à cette question, cela dépend également de votre aversion au risque, de votre croyance envers le projet et d’autres facteurs.

Mais est-il bien pertinent de se positionner sur un produit plus volatil et moins fiable dans une période d’incertitude, d’autant plus s’il sous performe un actif plus sûr et plus établi ?

Conclusion

Le but de cette édition des louveteaux de Wall Street était de vous donner quelques clés que j’utilise quotidiennement dans mes investissements. Évaluer un contexte est primordial dans une logique d’investissement, car sa compréhension permet de réfléchir de manière rationnelle et donc de provoquer un détachement vis-à-vis de l’argent placé. Certains éléments que j’ai donnés dans cet article peuvent évoluer, notamment la corrélation au SP500.

Vous pourrez retrouver d’autres articles des louveteaux de Wall Street ici !

Est-il possible d’être gagnant à tous les coups ? Que le cours de Bitcoin soit en pleine forme, ou traverse des turbulences, le Trading du Coin vous propose d’accroître vos chances de réussite. En effet le Trading Du Coin permet aux particuliers d’accéder à un outil de trading algorithmique et 100% automatisé. Réel mécanisme tendanciel, cet outil a été conçu pour s’adapter aux retournements de marché et se positionner sur les crypto actifs les plus dynamiques du moment.

Kolepi

Passionné par l’analyse technique et la blockchain, j’écris maintenant pour démocratiser la crypto-monnaie et les marchés financiers. Ce que je préfère ? Vous partager mes recherches pour que l’on puisse ensuite échanger ensemble !

Recevez un condensé d'information chaque jour