BTC le 24 décembre 2022 – Bitcoin toujours sur la corde raide

Le roi des cryptos sous la menace permanente d’une nouvelle correction ? – À la veille de Noël, le cours du Bitcoin fait toujours grise mine. Sa tendance baissière ne faiblit guère malgré des moments de flottement à partir du second semestre de cette année. Au point que les bull se retrouvent sur la corde raide à chaque nouveaux plus bas de l’année.

D’ailleurs, les dernières analyses techniques ne souffrent d’aucune contestation. En effet, au moment de la rédaction, les prix du roi des cryptos ne sont jamais parvenus à franchir durablement une résistance jusqu’à présent. Ce qui est typique d’un marché baissier qui s’embourbe dans la durée. Mais pour autant, on pourra nourrir le sentiment que les bear pourrait s’en satisfaire et faire une mini-trêve avant d’attaquer 2023.

Désormais, voyons les possibles projections du Bitcoin pour cet avant-dernier week-end de l’année 2022.

Bitcoin en unités hebdomadaires – Des prix qui peinent à remonter la pente

Ce n’est pas un scandale de dire que le Bitcoin est réellement en galère. Non pas depuis la faillite de FTX, mais depuis que les prix et la Chikou Span ont cédé définitivement sous le Kumo (Nuage d’Ichimoku) dès mai dernier.

Et au risque de frustrer bon nombre d’investisseurs en cryptomonnaies, le roi des cryptos n’a pas été en mesure de repasser fermement au-dessus de la Tenkan depuis la seconde vague de correction au cours du printemps dernier. Pour preuve, ce signal défavorable s’est manifesté à la mi-août, début novembre et la semaine dernière. Avec la crainte que le franchissement de la ligne descendante soit caduc.

Analyse du cours du Bitcoin en unités hebdomadaires - 24 décembre 2022

Mais compte tenu que le support des 16 000$ se défendent bien, il y aurait matière limiter les dégâts pour éviter que le BTC finisse l’année 2022 comme il avait débuté. Dans ce cas, un rebond en direction des 20 000$ ou de l’ATH de 2017 redonnerait du cœur aux bull. Mais si par malheur, les incertitudes actuelles sur les marchés financiers devaient ne s’apaiser, certains éléments de l’Ichimoku ne faciliteraient pas l’objectif d’un retournement de tendance favorable. Sans compter qu’il existe de nombreuses résistances à franchir.

En revanche, une rupture des 16 000$ marquerait une possible capitulation des bull. Avec une troisième vague de correction qui se développerait considérablement en direction du support des 12 000$. Ce qui représenterait un potentiel de baisse de plus 80 % depuis l’ATH en novembre 2021, nous ramenant aux standards historiques des deux précédents bear run en 2014 et 2018.

 >> Not your keys not your bitcoins ! Optez pour un wallet hardware à toute épreuve, choisissez Ledger (lien commercial) <<

Bitcoin en unités journalières – Des prix sans tendance à court terme

En unités journalières, nous faisons l’amer constat que les prix du Bitcoin évoluent sans tendance depuis les deux grosses séances à la baisse du 8 et 9 novembre dernier avec des fortunes diverses. D’un côté, ils se situent en dessous de la Tenkan, la Kijun et du Kumo. Mais d’autre côté, les bull se consoleraient du maintien du support des 16 000$. Quoi qu’on en dise, les bull et les bear se neutralisent.

Analyse du cours du Bitcoin en unités journalières - 24 décembre 2022

Néanmoins, j’ai le regret de vous dire sur le plan graphique que les prix du BTC se trouvent en deçà du nuage d’Ichimoku, et ce, depuis fin mars-début avril dernier. Ce qui prouve encore une fois que les bull ne voient pas le bout du tunnel. Avec la crainte que le bear run du roi des cryptos ne se dégonfle pas dans un futur proche ou à moyen terme.

Dans l’hypothèse d’une projection pessimiste, les prix du Bitcoin et la Chikou s’écarteraient dangereusement du Kumo. À la condition sine qua non que les 16 000$ changent de polarité en passant de support à résistance. Et à l’inverse, il faudrait regagner du terrain au-delà des 20 000$ dans le but de contraindre les bear à se racheter. Cela coïnciderait avec un retour des prix du BTC au-dessus du Kumo dans un premier temps.

En résumé, il n’y pas de débat au sujet du bear run du Bitcoin depuis son dernier ATH en novembre 2021. Me concernant, les derniers jours avant la fin de l’année, ne changerait pas la donne à moins que les bull se rebiffent en envoyant les prix au-dessus de l’ATH de 2017 pour une quelconque raison. Et même si ce scénario devait se produire, les pertes de la vague de correction du printemps dernier demeurent encore importantes. Ce qui ne plaiderait pas pour insuffler un vent porteur sur le roi des cryptos.

Non seulement, les investisseurs en cryptomonnaies doivent s’adapter à un environnement risk off avec un resserrement monétaire de la FED qui renchérit le coût du capital et assèche une partie de la liquidité sur les marchés financiers. Mais la perspective d’une récession (dont l’ampleur reste une inconnue) tendrait vers un réajustement à la baisse des prix des actifs risqués, et plus particulièrement des cryptomonnaies.

Par conséquent, que les bull continuent à être sur la corde raide, ne serait pas en soi une surprise si les incertitudes actuelles sur les marchés financiers s’accumulent à l’image de la faillite de Core Scientific. D’autant que les points hauts continuent d’être moins élevés que les précédents sur le plan graphique. Sans oublier que l’ombre du Kumo futur en unités hebdomadaires, règne toujours.

En crypto, ne faites pas l’économie de la prudence ! Ainsi, pour conserver vos avoirs cryptographiques à l’abri, la meilleure solution est encore un wallet hardware personnel. Chez Ledger, il y en a pour tous les profils et toutes les cryptos. N’attendez pas pour mettre vos capitaux en sécurité (lien commercial)

Sovanna Sek

Passionné par les marchés financiers depuis 2010, j’étais dans un premier temps sceptique au sujet des cryptomonnaies. Mais à force de creuser entre les lignes, je me suis rendu compte de son énorme potentiel sur de nombreux secteurs d’activité. Je suis moi-même investi en cryptomonnaies et crois fermement à leur place en tant que classe d’actifs à part entière.

Recevez un condensé d'information chaque jour