Ethereum profite de l’expansion du Bitcoin, le début d’une tendance durable ?

Pour faire suite à mon analyse du week-end sur le Bitcoin, nous allons désormais passer à la loupe Ethereum. Vous commencez à connaître la procédure, on débute par l’analyse technique, nous ferons ensuite un tour du côté de l’Orderflow (l’étude des volumes) puis nous finirons par les données on-chain. C’est parti !

Analyse technique

ETHUSDT AT
ETHUSDT – vue Daily

D’un point de vue analyse technique, Ethereum à une Price Action très jolie. Le niveau qui doit tenir est le niveau des 3 200$, même si des mèches peuvent arriver dans la boîte bleu foncé. Cette boîte indique une confluence de multiples moyennes mobiles que je n’ai pas activé ici pour gagner en clarté.

Ces moyennes mobiles, observés par beaucoup d’intervenants, peuvent être relativement intéressantes, encore plus si elles convergent avec des niveaux horizontaux. C’est ici le cas avec le seuil des 3 200$.

Les 3 600$ semblent être une zone propice à la prise de bénéfices, alliant le FVG (Fair Value Gap) causé par une bougie avec un fort momentum, ainsi qu’un point pivot notable, ayant servi plusieurs fois de support et de résistance.

ETHBTC AT
ETH/BTC – vue Daily

Tout aussi important à observer, le ratio Ethereum vs. Bitcoin nous donne beaucoup d’indices sur la capacité d’Ethereum à encaisser les chutes et explosion du Bitcoin.

Ici, l’Ethereum reste pour le moment bien calme. Nous avons d’abord ce niveau que nous avons déjà peiné à passer par trois fois : celui des 72 000 satoshis. Légèrement au-dessus, nous avons le point pivot des 74 000 satoshis, ayant servi de support et résistance.

Le scénario le plus haussier serait de passer ce niveau des 74 000 satoshis, ce qui modifierait la structure du marché, et ferait passer le ratio Ethereum/Bitcoin dans une claire tendance haussière.

>> Une plateforme sûre pour acheter vos cryptos ? Inscrivez-vous sur PrimeXBT (lien affilié) <<

Orderflow, données financières

Weekly Volume Profile

Weekly Volume Profile
Weekly Volume Profile

Comme observé sur le graphique plus traditionnel, nous pouvons voir un très clair gap (écart) de volume au niveau des 3 600$. Ces gaps tendent généralement à être comblés, d’où le fait que je le surveille particulièrement.

On peut également observer que les 3 200$ constituent également un niveau sur lequel il y a eu beaucoup de volume au fil des semaines. Ce niveau doit donc tenir impérativement.

Net Long / Net Short

Net Long, Net short
ETH/USDT – vue H12

J’apprécie regarder les données long / short de Bitmex, qui est un exchange très apprécié par les whales (gros portefeuilles) notamment pour ses volumes très élevés.

Ces volumes très élevés ont mécaniquement un impact plus élevé sur le marché, d’où le fait que je préfère regarder les données de bitmex.

Ceci étant dit, on peut rapidement voir que les utilisateurs de Bitmex ont plutôt tendance à fuir les positions acheteuses sur Ethereum, sans pour autant ouvrir des positions vendeuses. On peut penser ici au fait que les whales sont en attente d’un pullback (retracement sur un niveau technique pertinent qui, si validé, peut servir de « validation » de la cassure puis retest de ce niveau technique), et on espérera en tout cas qu’il soit effectué avec succès.

Tout comme pour le Bitcoin, les acheteurs ne veulent pas voir une réintégration en dessous des 3 200$, mais un pullback afin de combler ce gap est évidemment le bienvenu afin de s’assurer une poursuite haussière saine.

Open Interest

OI
ETH/USD – vue H12

Le plus gros soucis avec cette hausse de l’Ethereum, est qu’elle est en majorité soutenue par des effets de levier. C’est à dire un mouvement de marché peu sain, alimenté par la spéculation. Nous pouvons très rapidement le constater en regardant la courbe de l’Open Interest. Les hausses soutenues par des leviers sont rarement une bonne chose, car les positions prises avec du levier sont soumises au risque de liquidation ou de Stop Loss, pour les plus responsables.

Si trop de postions avec levier s’accumulent, il se peut que cela devienne très risqué car on peut avoir un effet de cascade de liquidations.

Le trader qui voit son Stop Loss déclenché est contraint de facto de racheter/vendre sa position au prix du marché, ce qui accroît la volatilité en quelques fractions de seconde et peut déclencher d’autres Stop Loss. On peut apercevoir ce type de phénomène par exemple sur le graphique ci dessous.

EX liquidation en chaîne
Bitcoin en vue H4, exemple de cascade de liquidations

>> Une plateforme sûre pour acheter vos cryptos ? Inscrivez-vous sur PrimeXBT (lien affilié) <<

Donnée On-Chain

Exchange Net Balance

Exchange Net Position Change

Ce graphique montre en noir le prix de l’Ethereum. Superposé à celui-ci on observe deux courbes verte et rouge. Quand elle est rouge, davantage d’Ethereum sortent des exchanges, lorsqu’elle est verte, d’avantage d’Ethereum entre sur les exchanges.

Cet outil n’a pas pour vocation à être interprété tel quel, comme signal d’achat et de vente. Sinon, il s’avère de toute évidence, très inefficace.

Lors du dernier ATH de l’Ethereum à 4 000$, nous étions toujours dans une période d’accumulation. Cela n’a pas empêché l’Ethereum de perdre 50% de sa valeur, passant de 4 000$ à 2 000$.

Ceci étant dit, quel est donc l’intérêt de garder à l’œil cette courbe ? Elle permet de déterminer un biais d’une majorité des opérateurs, et nous pouvons facilement voir ici que des ethers sont à nouveau largement accumulés, là où il y a quelques semaines ils étaient plutôt ramenés sur les exchanges.

Petit Wallet, Whale Wallet

ETH whale vs. small

Vous avez ici un graphique composé de 3 courbes :

  • En noir, le prix de l’Ethereum
  • En vert, une moyenne des nombres de wallets détenant plus de 1 000 ou 10 000 ETH.
  • En violet, une moyenne du nombre de plus petits wallets

Pour la première fois depuis maintenant un long moment, les petits wallets fuient Ethereum au profit des plus gros wallets qui remontent légèrement. Les petits porteurs vendraient donc leurs précieux ethers aux plus gros porteurs ? C’est en tout cas ce que semble nous indiquer ce graphique.

NUPL (Net Unrealized Profit & Loss)

NUPL

La dernière donnée dont j’apprécie la pertinence, c’est le graphique NUPL. Ce graphique permet de déterminer où en sont les intervenants dans leur psychologie en fonction de leur perte ou profit non réalisé. Nous venons de sortir de la phase d’optimisme-anxiété suite au dernier bond de l’Ethereum, afin de passer dans le belief (l’envie d’y croire).

J’entends beaucoup parler du fait que les intervenants ont déjà capitulé. À ce stade, j’estime qu’on est encore assez loin de la capitulation, nous n’avons même pas approché la peur.

Conclusion

Tout comme le Bitcoin, je pense qu’Ethereum peut bénéficier d’une correction haussière dans un environnement baissier pour les marchés. Les nombreuses tensions économiques dues à la hausse des taux, couplées à une instabilité géopolitique, font des cryptos une très mauvaise classe d’actif à laquelle s’exposer (phase de marché risk-off pendant laquelle les acteurs réduisent leur exposition). Nous pouvons toujours profiter de la volatilité offerte par cet écosystème pour spéculer, mais gardons en tête que l’environnement dans lequel le monde évolue actuellement n’est pas favorable à une classe d’actif considérée comme risquée.

Si le marché peut être indécis, une chose est sûre concernant Ethereum, tous les jours une portion est brûlée ! C’est décidé, vous allez sauver quelques ETH avant qu’ils ne brûlent tous ! Pour ce faire, inscrivez-vous vite sur la plateforme PrimeXBT et bénéficiez d’un bonus allant jusqu’à 7 000$ sur votre premier dépôt grâce à notre code 50DEPJDC (lien affilié, voir conditions sur site officiel).

Kolepi

Passionné par l’analyse technique, l'orderflow et la blockchain, j’écris maintenant pour démocratiser la crypto-monnaie et les marchés financiers.

Recevez un condensé d'information chaque jour