Yuga Labs : la rumeur NFT à 50 millions de dollars

Mecha Apes – Le géant des NFT Yuga Labs aurait l’intention de donner naissance à une nouvelle collection en symbiose avec celle des Bored Apes. Le média Protos aurait eu (le conditionnel s’impose) accès à des documents pour le moment non dévoilés au public concernant le supposé nouveau projet de Yuga Labs. Si des réticences sont à émettre pour le manque de preuves et d’informations, certains détails donnent bel et bien de la matière à la déclaration du média indépendant. Leur nouvelle collection s’intitulerait Mecha Apes et viendrait apporter de la nouveauté au sein de leur metaverse.

Yuga Labs viserait 50 millions de $

Si l’on se fie au rapport de Protos.com, le projet Mecha Apes devrait voir le jour d’ici la fin de cette année. En prévision, Yuga Labs compterait récolter pas moins de 50 millions de $ grâce à ce nouveau projet. En plus de nouveaux singes a priori d’un autre univers ou du moins d’une autre époque, Yuga Labs aurait anticipé sa prétendue nouvelle collection au moyen de détails disséminés dans leur collection « otherdeed for otherside ».

Pour vous rafraichir la mémoire, Yuga Labs, à l’origine de la collection emblématique des Bored Apes, ne s’est pas contenté de créer de simples portraits de singes mais a prévu un immense projet tout autour de ses NFT initiaux.

Ainsi, assez récemment, la volonté de faire de cette collection une pièce d’un metaverse futur a été annoncée au grand public. On notera notamment la création d’un jeton, le « Apecoin », de tout autour d’arc narratif autour du projet ainsi que d’une vente de 100 000 parcelles virtuelles sous forme de NFT pour le metaverse à venir. Les différentes parcelles ont été vendues au prix initial individuel de 6000 dollars et comportent chacune des particularités différentes.

>> Besoin de cryptos pour vos premiers NFT ? Inscrivez-vous sur Binance (lien commercial) <<

Des mecha pieces ?

Ce sont ces particularités qui nous intéresserons dans ce cas-ci, c’est-à-dire la rumeur d’une nouvelle collection. Comme pour toutes les autres collections NFT, les parcelles ont des caractéristiques de différentes catégories. Pour les otherdeeds, 6 catégories sont présentes  et parmi elles les artéfacts. Et dans ces artéfacts un type concorde avec cette déclaration, les mecha pieces. Sur les 100 000 lands, seulement 100 possèdent un artefact mecha et s’arrachent à prix d’or.

Un land otherdeed échangé pour 13 ETH
Source : Twitter.com

Pour parler rapidement de prix, les parcelles vendues initialement à 6000 dollars l’unité ont évidemment subi le bear market de plein fouet et s’échangent maintenant au prix plancher d’environ 2500 $. Pour autant, les NFT avec une pièce mecha ont un prix plancher de 20 000 dollars et ne comptent que 7 des leurs en vente. La dernière vente d’un otherdeed avec un artefact mecha remonte au 10 septembre au prix de 13 ETH soit 22 100 dollars à cette date. Les rumeurs allaient bon train déjà chez les amateurs du projet qui n’ont pas hésité eux aussi à spéculer sur les potentiels annonces à venir.

Fake news

Cependant, ces successions de propos prêtant des intentions à Yuga Labs ont attiré l’attention du co-fondateur du projet. Lequel n’a pas manqué de tenir une phrase claire en réponse : « Fake news ».

Le cofondateur de Yuga Labs dément la rumeur selon laquelle une nouvelle collection de NFT Mecha Apes serait sur le point d'être dévoilée
Source : Twitter.com

Pourtant, même si le co-fondateur aurait du faire apaiser les esprits avec son intervention, la réalité est tout autre. Les rumeurs vont toujours de bon train et prennent encore plus de valeur en tenant tête au co-fondateur lui même.

Pour le moment, aucune annonce officielle du projet n’a été faite concernant de prêt ou de loin l’hypothétique collection des Mecha Apes. L’annonce du co-fondateur de la société n’ayant pas suffit à calmer la foule, le doute demeure. La nouvelle s’articulerait en effet en harmonie avec les projets de développement de Yuga Labs. Quoi qu’il en soit, la vérité éclatera au maximum dans 3 mois.

Vous êtes en droit de ne pas apprécier les NFT BAYC. En revanche, ne pas vous intéresser à Bitcoin est impardonnable ! N’attendez plus pour préparer l’avenir en allant vous inscrire sur la plateforme Binance, LA référence absolue du secteur (lien commercial).

Dimitri

En cours d’études de géographie, je consacre mon temps à la recherche des multiples propositions de la cryptoshpère. Je découvre le monde parallèle des cryptos en 2020, convaincu du potentiel inépuisable je me lance dans l’aventure en quête de connaissances. Je me dévoue maintenant à la cause commune de l’information

Recevez un condensé d'information chaque jour