La réalité augmentée, futur eldorado du metaverse ? The Sandbox veut y croire

Un bac à sable sur des hexagones – Over (OVR) se présente comme l’infrastructure décentralisée d’un métavers alliant les mondes physique et virtuel, grâce à la réalité augmentée. Le projet a récemment ajouté une fonctionnalité. Elle permet aux utilisateurs de la plateforme, de contrôler des tokens non fongibles (NFT) issus d’un autre métavers. Explications.

Les NFT de The Sandbox au-dessus des terres d’Over

Selon le livre blanc du projet, Over permet à ses utilisateurs, « de vivre des expériences interactives de réalité augmentée personnalisées dans le monde réel ».

Les utilisateurs doivent utiliser pour cela, un appareil mobile utilisant iOS ou Android, des lunettes intelligentes telles qu’Hololens, Magic Leap, ou des casques de réalité augmentée basés sur le projet holokit – qui ont l’avantage d’être relativement bon marché.

Métavers : une fusion du monde réel et de la réalité augmentée – Site web d’Over

Le projet a fait un certain nombre de choix stratégiques pour assurer sa décentralisation. Plateforme open-source, le développement d’OVR ne dépend pas uniquement de ses fondateurs mais de l’ensemble de sa communauté qui contribue à son évolution.

Over est en outre hébergé sur les blockchains Ethereum (ETH) et Polygon (MATIC). Il repose sur ces réseaux pour les échanges décentralisés de tokens ERC-20 OVR. Ces blockchains permettent également les transactions d’OVRLands qui sont des NFT.

>> Le métavers ne vous tente pas ? Préfèrez les cryptos, inscrivez-vous sur la référence des exchanges crypto FTX  (lien affilié) <<

Over : vers un metaverse ouvert ?

Les OVRLands sont des parcelles de terres virtuelles « qui constituent la couche numérique de la subdivision de notre planète en hexagones ». Les utilisateurs de la plateforme peuvent échanger ces parcelles via la place de marché Over et OpenSea.

Un propriétaire d’OVRLands a le pouvoir de décider du type d’expérience qu’il veut offrir aux utilisateurs visitant cette parcelle. Le contenu en matière de réalité augmentée auquel peut accéder l’utilisateur dépend ainsi de sa position géographique. Ces contenus peuvent correspondre à des éléments statiques en 3D, mais également « à des scènes interactives hautement complexes et hyper réelles ».

La modération d’Over, comme la gestion des listes noires, est confiée à une organisation autonome décentralisée (DAO) avec un système de reporting.

Depuis le mois d’avril 2022, les nouvelles fonctionnalités d’OVER permettent à ses utilisateurs de contrôler leurs NFT de The Sandbox dans le métavers natif de la plateforme. Cette fonctionnalité s’inscrit dans cette volonté d’Over de mettre en place un cadre d’interopérabilité pour différents produits NFT et métavers. Le contrôle de ces NFT sur la plateforme se fait via la section « My NFT ».

Le projet Over ajoute donc une corde à son arc avec cette nouvelle fonctionnalité concernant les NFT de The Sandbox. La guerre des métavers semble ainsi passer d’une part, par la recherche d’avantages distinctifs, et d’autre part par la création de synergie dans un secteur qui pourrait enregistrer 800 milliards de dollars de transactions.

Que vous soyez addict de NFT, fan de cryptos contre vents et marées ou que votre cœur batte la chamade pour le métavers, retrouvez les stars du marketcap sur FTX, la plateforme crypto de référence. Inscrivez-vous sans attendre sur FTX et bénéficiez d’une réduction à vie sur vos frais de trading (lien affilié, voir conditions sur site officiel).

Le Journal Du Coin

Un article de la rédaction. Le Journal du Coin, premier média d’actualités francophone sur la cryptomonnaie, Bitcoin, et les protocoles blockchain.

Recevez un condensé d'information chaque jour