Il a écrit le metaverse en 1992- Maintenant il crée sa blockchain

Romancier architecteL’engouement pour les métavers est très récent. Pourtant, ces mondes virtuels existaient déjà au début des années 1990s, du moins sur du papier. Cet auteur qui avait imaginé les métavers dans ses écrits, veut désormais construire un monde virtuel plus concret.

Un métavers sorti des pages d’un roman

De nombreux lecteurs de Snow Crash considèrent ce roman de 1992 de Neal Stephenson comme le précurseur des métavers.

L’auteur admet cependant qu’à l’époque, en imaginant les métavers, il n’avait pas prévu l’émergence du web3. Mais 30 ans plus tard, la réalité est en train de rattraper la fiction d’antan.

Et l’auteur de Snow Crash ne veut pas rester simple spectateur de la naissance de différents métavers. Neal Stephenson souhaite également en être l’architecte.

Dans ce cadre, il a annoncé le 8 juin 2022, sa collaboration avec un pionner des cryptomonnaies, Peter Vessenes. Ce dernier se décrit d’ailleurs comme un technologue appartenant à la génération inspirée par Neal Stephenson.

>> Pour éviter le snow crash crypto, inscrivez-vous sur PrimeXBT (lien affilié) <<

Lamina1 ou l’argument d’un monde vert et libre

Que prévoit concrètement de réaliser ce duo ? Leur partenariat vise à créer la blockchain Lamina1 axée sur les métavers ouverts.

Ce projet se focalisera notamment sur l’intégration de la réalité virtuelle et augmentée. Il aiderait en outre les artistes et autres créateurs de valeur à recevoir une rémunération correcte pour leur travail.

Mais Lamina1 présente également deux arguments pouvant jouer en faveur de son adoption. Le premier concerne le respect de l’environnement. La blockchain promet un bilan carbone négatif, avec preuves à l’appui.

Le second argument joue sur la fibre de la liberté. Lamina1 jetterait en effet les fondations d’un « métavers libre ». Sa construction ne serait dans ce sens, point balisée par « la vision du métavers cooptée par les monopoles ».

Mais au-delà de ces arguments idéologiques et techniques, Lamina1 bénéficie bien évidement de la réputation de Neal Stephenson.

Discours marketing ou prise de conscience, l’auteur a d’ailleurs procédé à une sorte de mise à jour de son roman. Il a tenté de lier son œuvre à la décentralisation. Pour faire simple, aucun élément dans Snow Crash ne pourrait exister selon son auteur, sans un système de paiement décentralisé.

Quel est le potentiel réel du métavers de Neal Stephenson ? Lamina1 se démarquera-t-il suffisamment pour pouvoir exister face à ses concurrents ? Ou n’est-ce finalement qu’un énième monde virtuel inutile gonflant encore plus la bulle actuelle jusqu’à son explosion ?

Les metaverses, c’est pas votre truc ? Vous cherchez un exchange solide, sans fioritures ni KYC ? Inscrivez-vous dès aujourd’hui sur PrimeXBT la plateforme pour trader les cryptos, mais aussi les matières premières et les devises (lien affilié). 

Le Journal Du Coin

Un article de la rédaction. Le Journal du Coin, premier média d’actualités francophone sur la cryptomonnaie, Bitcoin, et les protocoles blockchain.

Recevez un condensé d'information chaque jour