Sur Google, Ethereum et la DeFi mis à l’amende par les NFTs

NFT

Google couronne les NFTsLes internautes s’intéressent beaucoup plus aux tokens non fongibles (NFTs) qu’à des cryptomonnaies majeures comme Ethereum (ETH). Les données de Google montrent ainsi une NFT-mania qui ne semble pas être prête de s’arrêter.

Google et les NFTs : les tokens non fongibles devant la DeFi et la blockchain

Les données de recherche sur les mots clés fournis par Google indiquent que l’intérêt pour les NFTs a enregistré de nouveaux records, surpassant même les recherches pour certaines des dix plus grandes cryptomonnaies en termes de capitalisation boursière comme « Ethereum ». Le volume de recherche pour les NFTs a également dépassé celui des mots clés « DeFi » et « blockchain ».

Le volume de recherche pour les NFTs a dépassé celui des cryptomonnaies majeures, de la DeFi, et de la blockchain, selon Google.

L’intérêt pour les NFTs a atteint des sommets début 2021, selon Google Trends. Le volume de recherche pour les NFTs a ensuite subi une lourde chute de 75 % à la fin du mois juin de 2021, une baisse importante qui semblait alors soutenir la thèse d’un secteur qui ne serait finalement qu’une bulle qui aura explosé au bout de quelques mois. L’intérêt pour les NFTs a cependant renoué avec la hausse dès le mois de juillet 2021, et a connu de nouveaux pics fin octobre 2021.

La fièvre pour les NFTs ne semble pas être prête de retomber, contrairement à celle du dogecoin (DOGE). L’engouement autour de ce dernier a fortement augmenté durant le deuxième trimestre 2021. Le volume de recherche pour le mot clé « Dogecoin » avait dépassé celui de « Bitcoin » en mai 2021, mais il est finalement revenu à des niveaux plus bas au troisième trimestre 2021.

>> Venez faire vos premiers pas dans l’univers Bitcoin sur Binance <<

NFT-mania en Asie : de l’engouement à la douche froide en Chine

Les données de Google Trends indiquent que les NFTs enregistrent le plus de volume de recherche dans les pays ou Etats asiatiques comme la Chine, Hong Kong, Singapour, et les Philippines. Cet engouement pour les NFTs en Chine se reflète dans des initiatives majeures comme le lancement d’Huanhe, la place de marché NFT de Tencent, ou encore le lancement de la place de marché d’Alibaba qui permet à ses utilisateurs d’échanger des licences afin de pouvoir créer des NFTs sur la base de contenu protégé par les droits d’auteur.

Le volume de recherche pour le mot clé « NFT » a atteint des sommets entre le 5 et le 11 septembre 2021 en Chine. Le Parti communiste chinois a cependant fait infléchir la courbe, en critiquant les NFTs dans le media officiel de l’Etat, indiquant notamment que « le bon sens veut qu’il y ait une énorme bulle dans les transactions NFT ». Le volume de recherche a connu depuis, un recul important.

L’intérêt pour les NFTs est-il conjoncturel ou structurel ? Meta contribuera très probablement à implanter durablement les NFTs dans le quotidien de millions de personnes dans les dix prochaines années, les tokens non fongibles étant l’une des briques de son futur métavers.

Vous êtes en droit de ne rien comprendre à la tendance NFT. En revanche, ne pas vous intéresser à Bitcoin est impardonnable ! N’attendez plus pour préparer l’avenir en allant vous inscrire sur la plateforme Binance, LA référence absolue du secteur (lien affilié).

Le Journal Du Coin

Un article de la rédaction. Le Journal du Coin, premier média d’actualités francophone sur la cryptomonnaie, Bitcoin, et les protocoles blockchain.

Recevez un condensé d'information chaque jour