Il hypothèque son CryptoPunk pour emprunter plusieurs millions de dollars

Un collectionneur a utilisé ses CryptoPunks comme collatéral pour obtenir un prêt de 8 millions de dollars cette semaine. Il s’agit du plus gros prêt garanti par des NFT à ce jour. Assiste-t-on au début d’une tendance ou s’agit-il d’un coup de communication destiné à (encore) amener la lumière sur la collection ?

8 millions de dollars pour 101 Cryptopunks

Si vous suivez un tout petit peu l’écosystème crypto et plus particulièrement les NFT, impossible d’être passé à côté des Cryptopunks. Cette collection d’art pixellisée, née en 2017, est un véritable phénomène, chacune des œuvres valant aujourd’hui plusieurs centaines de milliers de dollars.

Les détracteurs des NFT ont souvent tendance à leur reprocher de n’être finalement que des images, dont la propriété sur la blockchain est relativement « inutile ». Un reproche qui pourrait bientôt disparaître avec l’arrivée des NFT utilitaires, mais nous n’en somme pas encore là.

Que ce constat soit vrai ou pas, il n’est pas partagé par tout le monde. En effet, MetaStreet vient d’accorder le plus grand prêt adossé à des NFT jamais enregistré. Pour rappel, MetaStreet est un fournisseur de liquidités spécialisé dans les prêts collatéralisés par des NFT.

Un collectionneur anonyme de CryptoPunks a donc déposé 101 NFT en échange d’un prêt de 8 millions de dollars de la part de MetaStreet. C’est la plateforme de prêt et d’emprunt NFTfi qui a été utilisée pour réaliser la transaction et bloquer le NFT dans un smart-contract. À noter qu’il est possible d’emprunter de l’Ether (wETH) ou du DAI sur la plateforme.

« Il est absurde que les projets les plus convoités et les plus coûteux n’aient pas d’autre utilité que celle de « communauté ». Tout cela appartiendra au passé avec Metastreet. »

Metastreet sur Twitter

>> Marre de rater les pépites ? Venez prospecter sur Kucoin! (lien affilié) <<

Un futur dégagé pour les prêts avec NFT en collatéral?

Emprunter contre un CryptoPunk en collatéral ? La plateforme NFTi dit oui et a déjà accordé pour 13,8 millions de dollars de prêts.
La plateforme de prêt NFTfi a désormais prêté 13,8 millions de dollars en échange de Cryptopunks

Grâce à cette opération, MetaStreet a battu son record de prêt accordé contre des NFT. Celui-ci à une durée de vie de 30 jours et un taux d’intérêt de 10%. Le besoin de prêts rapides garantis par des cryptoactifs va-t-il donner une nouvelle utilité aux jetons NFT? C’est en tout cas ce que pense son CEO.

« Je pense que les emprunts vont simplement devenir de plus en plus importants, ce qui signifie que la valeur des NFT va augmenter. C’est comme acheter une maison et obtenir un prêt hypothécaire ».

David Choi, CEO de MetaStreet

Qu’il s’agisse d’une opération de marketing destinée à faire (encore) parler des Cryptopunks ou d’un réel besoin de prêt, cette opération a le mérite de lever un sujet important. Les NFT les plus connus sont-ils assez solides pour constituer des garanties de prêts? Quoi qu’il en soit, la collection est au cœur de l’actualité. Cette semaine, un anonyme a offert un Cryptopunk à l’Ukraine pour la soutenir dans sa lutte contre la Russie.

Restez loin des mirages et abordez les choses concrètes en vous consacrant à votre stratégie crypto ! Idéale pour faire vos premiers pas, la plateforme Kucoin n’attend plus que vous (lien affilié)

Easylife

Panda roux consultant en infrastructures des systèmes d’information le jour. La nuit, je me promène de Play-to-Earn en protocole DeFi. J’aime descendre de mon arbre pour creuser à la recherche de projets prometteurs. Passionné qui aime échanger et partager.

Recevez un condensé d'information chaque jour