Le petit détail à 23 millions de $ qui rend ce NFT Cryptopunk si rare

Grand Schtroumpf a du souci à se faire – L’équivalent de 23 668 800 de dollars en ETH au moment de la transaction. C’est ce qu’a déboursé Deepak Thapliyal, le CEO de Chain (une société d’infrastructure cloud blockchain) dans le but d’acquérir une pièce de la collection NFT CryptoPunks. La vente du Punk pixélisé 5822 a ainsi établi un impressionnant record.

Un NFT volant totalement identifié

Le CryptoPunk 5822 doit sa rareté et donc sa valeur – à son Type Alien. Seulement 9 Punks sur 10 000 possèdent ce trait, ce qui en fait une des pièces les plus rares et recherchées.

Le CryptoPunk n° 5822 a été vendu pour 8 000 ethers, soit 23 millions de dollars au moment de la transaction. Cette transaction marque un nouveau record pour cette collection.
CryptoPunk 5822 vendu pour plus de 23 millions de dollars – Source : Opensea

Ainsi, avec cet achat à 8 000 ETH, l’homme d’affaires Deepak Thapliyal explose le dernier record en date pour un CryptoPunk, qui jusqu’ici ne s’élevait qu’à « seulement » 11,8 millions de dollars.

>> Venez faire vos premiers pas dans l’univers Bitcoin sur Binance (lien affilié) <<

Une vente record qui fait (encore) parler

Ce nouveau record peut évidemment être relativisé face aux transactions les plus folles. On peut, par exemple, penser à la toute récente vente du NFT « Clock » signé Pak et vendu à AssangeDAO pour près de 54 millions de dollars. Il y a également l’indétrôné « Everydays : the First 5000 Days » de Beeple vendu pour plus de 69 millions de dollars.

Après l’acquisition de ce Punk à la peau bleue, Larva Labs a annoncé que la collection des CryptoPunks avait dépassé les 2 milliards de dollars de volume de transactions secondaires.

Larva Labs a mis à jour son classement des top ventes de CryptoPunks.
Classement des 12 ventes record pour un CryptoPunk – Source : Larva Labs

Il reste clair que l’engouement pour ces collections NFT de la première heure – comme BAYC – n’a pas fini de nous surprendre. Avec des sommes toujours plus extravagantes, ces ventes chiffrées en millions de dollars parviennent au moins à une chose : faire parler d’elles. N’est-ce pas là tout l’intérêt d’une stratégie de marketing basée sur un « cycle de hype » ? Si la mode se démode, il semble correct de croire que punks et singes ont encore de beaux jours devant eux, non ?

Vous êtes en droit de ne rien comprendre à la tendance NFT. En revanche, ne pas vous intéresser à Bitcoin est impardonnable. N’attendez plus pour préparer l’avenir en allant vous inscrire sur la plateforme Binance, LA référence absolue du secteur ! (lien affilié)

CryptoCocotier

Cypherpunk de père en fils, je me passionne aujourd’hui à traiter et vulgariser toute sorte de sujet qui touche de près ou de loin au monde des cryptomonnaies. Dans la vie j’aime mon chat, les Play to Earn et surtout acheter haut pour revendre bas.

Recevez un condensé d'information chaque jour