Bitmain-Texas

Bitmain : investissement d’un demi-milliard de dollars (données et mining)

Trading du CoinTrading du Coin

Le géant Bitmain a fait part de son intention de créer un centre de traitement de données blockchain et un site de mining Bitcoin basés au Texas, pour 500 millions de dollars, dans le cadre de son expansion aux États-Unis.

Bitmain, inarrêtable

À peu de choses près, un demi milliard est l’équivalent du PIB nominal des Comores pour l’année dernière , îles situées dans l’océan Indien, au Nord du Mozambique. C’est aussi l’équivalent d’un huitième des profits réalisés par l’entreprise chinoise au cours de l’année 2017. Possédant des bureaux aux quatre coins du globe comme en Suisse, aux Pays-Bas, en Israël, aux États-Unis, à Hong-Kong et à Pékin, le mastodonte a alors désigné du doigt la petite ville du Texas, Rockdale, logeant moins de 6000 habitants, pour y enclaver son nouveau centre de recherche blockchain.

“Moins de charbon pour plus de cryptos” semblent alors penser les habitants de la ville. En effet, Bitmain est désireuse de transformer l’ancienne usine d’aluminium, Alcoa, fermée il y a une décennie. Le média local affilié à la NBC, KXAN, déclare que Rockdale est une petite ville dévastée par la perte de l’industrie du charbon, dû à la récente fermeture de sa centrale l’année dernière.

Que l’économie texane se rassure ! La société chinoise évaluée à 15 milliards de dollars a pour objectif de créer pas moins de 400 emplois dans la région. Et elle le peut : durant le premier trimestre 2018, la société a fait couler beaucoup d’encre sur la toile lorsqu’elle a confirmé avoir généré pas moins de 1,1 milliard de dollars de profits en trois mois. La construction du site a déjà commencé et le centre de traitement des données devrait ouvrir ses portes dés le début de l’année prochaine.

USA crypto

Les États-Unis : un marché-clé pour Bitmain

Rebecca Vasquez, la présidente de la Chambre du Commerce texane, estime que « ces emplois bien rémunérés vont dynamiser la région, amèneront de nouveaux propriétaires de terrains et augmenteront l’assiette fiscale locale ».

On l’espère de tout cœur, car d’un autre coté, un fonds d’investissement en cryptomonnaies a quant à lui déclaré que les opérations de crypto-mining étaient dans l’ensemble intenses en termes de capital investi mais plutôt faibles en matière de force ouvrière. Mais alors, combien de nouveaux emplois vont être concrètement créés ?

Le mois dernier, des postes à pourvoir chez Bitmain avaient été publiés sur le méta-moteur de recherche d’emploi ‘Indeed’. Un chef de projet et un responsable de site pour le centre de données à Rockdale étaient activement recherchés par Bitmain.

Depuis le début de cette année, Bitmain a déjà levé 1 milliard de dollars et prévoit une évaluation d’une quinzaine de milliards de dollars pour son entrée en bourse dans les prochains mois.

Sources : KXAN ; DataCenterDynamics ; Fortune ; CoinTelegraph ; Businesswire || Images from Shutterstock & Google Maps

découvrez nos
solutions de minage

PARTAGER
Jean-Armand Figeac
Jean-Armand est basé en Suisse depuis maintenant 5 ans. Son intérêt marqué pour les fintechs a émergé durant son parcours professionnel et universitaire acquis sur quatre des cinq continents.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.