Ronaldinho

ICO : Ronaldinho rejoint les crypto-dingos

Trading du CoinTrading du Coin

ICO réalisée par des cascadeurs professionnels, ne faites pas ça chez vous ! Oyez, oyez crypto-compagnons, l’heure est grave !

YELLING

Grave, oui, car vous avez failli passer à côté de l’opportunité de votre vie !
Heureusement pour vous, petits malandrins, Ronaldinho est là pour vous apporter du bonheur, de la joie, des sourires d’enfants du tiers-monde, la richesse, du foot, de la VR, de l’IA, des coups francs en pleine lulu, une pub cachée pour le Dentacoinle tout grâce à la magie de la Blockchain™ et de cette révolution du financement participatif que seraient devenues les Initial Coin Offerings.

Soyons clairs dès le départ : pauvres fous, fuyez !

Comme d’autres l’ont clairement expliqué avant le Journal du Coin, ce projet a tout l’air d’un ICO douteux auquel Ronaldinho aurait accepté de prêter son image. Dans ces conditions, on ne le répétera jamais assez : évitez scrupuleusement d’y souscrire ou de verser quoi que ce soit, rien ne vous dit que vous recevrez effectivement des tokens en contrepartie de vos cryptos, et rien ne vous dit non plus que, même une fois reçus, ces tokens auront la moindre valeur; voire seront listés sur un quelconque exchange.

Ronaldinho se lance donc dans la crypto, et il vous invite à le rejoindre pour mener cette révolution à ses côtés, ballon au pied, cela va sans dire.

Mais en quoi consiste ce projet, et en quoi est-il méchamment douteux ?

Très sommairement, il s’agit d’un ICO, qui s’ouvre publiquement le lundi 16 juillet, et permettra aux intéressés d’échanger leurs cryptomonnaies contre la promesse de recevoir (un jour peut-être) un token, appelé le Ronaldinho Soccer Coin.

Alors, tout bêtement, vous devez vous demander quelle révolution incroyable se cache bien derrière ce mystérieux token. Ronaldinho a bien évidemment la réponse !

Ah non, désolé, avant de vous expliquer quel changement paradigmatique le RSC provoquera dans nos sociétés, Ronaldinho prend le temps de vous tirer les larmes, parce que vous comprenez ma bonne dame :

  • Le temps passe trop vite sur cette Terre ;
  • On n’est que poussière d’étoile et le néant retournera au néant ;
  • En plus, comme si cela ne suffisait pas, il a perdu son père quand il était jeune, alors la dépression et le malheur qui gangrène notre monde, il connaît ;
  • Mais malgré ça, n’oubliez pas que le football lui a offert une belle vie, alors il veut vous donner en retour un peu de ce qui lui a été gracieusement offert ;
  • Et puis l’unité, c’est mignon, et d’ailleurs le foot et la musique rassemblent les peuples, voyez-vous !
  • N’oubliez pas de vivre vos rêves, d’ailleurs, le RSC est là pour vous y aider, comme c’est commode.
SAD-DOCTOR-WHO
Vous, ne pouvant plus résister au message d’amour délivré par Ronaldinho

Mais au cas où cela ne suffirait pas, Ronaldinho en a encore sous la semelle pour faire vibrer votre corde sensible.

“Chance for all Children !!”, parce qu’évidemment, si vous investissez dans son ICO, une bonne pelletée d’enfants du tiers-monde vont soudainement voir leurs conditions s’améliorer grâce à la technologie Blockchain™ et à son argent magique.

Cet effet de manche m’a laissé un arrière-goût amer dans la bouche, un peu comme lorsque notre très estimé Roger Ver hurlait qu’utiliser Bitcoin au lieu de BCash tuait des bébés.

Cet enchaînement d’arguments merveilleux vous a peut-être déjà convaincu d’investir dans son ICO. Rappelons que nous vous le déconseillons formellement, et que si vous vous trouvez dans cette situation délicate, il vous faut immédiatement alerter le service d’urgences psychiatriques le plus proche.

DAVID-CROSS-NO
Une dernière fois, fuyez, par pitié
Les services supposément supportés un jour par le réseau RSC

Le jeton RSC est NEO-based, c’est-à-dire qu’il fonctionnera sur la blockchain NEO, parfois appelé l’Ethereum Chinois, sur lequel je ne m’attarderai pas. Le token RSC est donc censé pouvoir servir, pêle-mêle, à supporter une Académie de Football Ronaldinho (dans certains pays partenaires en Asie), servir de monnaie et/ou de structure de paiement pour des achats de biens et diverses réservations de services que l’on suppose en lien avec le monde du football, permettre de parier dans le domaine de l’e-sport, soutenir la modélisation d’un réseau de stades virtuels (ou non) estampillés Ronaldinho, lesquels serviront (ou non) dans la tenue de Super Ligues où des joueurs à la fois professionnels et amateurs pourront s’affronter en réalité virtuelle (ou non).

Spongebob

Normalement, je n’ai rien besoin d’ajouter, votre radar à bullshit doit s’agiter dans tous les sens.

Mais si l’on pousse encore le bouchon un peu plus loin, on constate, comme d’autres avant nous l’ont fait remarquer, que l’équipe à la tête de l’ICO, détaillée sur le site officiel, paraît elle-aussi curieuse. En effet, la plupart des membres de l’équipe n’ont pas de profil LinkedIn, et il n’est pas rare dans les scams liés aux ICO que les sites en question dispatchent des compositions d’équipe bidouillées, avec des profils enjolivés ou bien carrément inexistants.

Peut-être voudriez-vous mener vos propres recherches par vous-même et juger des spécificités techniques du RSC de visu, pour vous faire une idée. C’est effectivement le rôle du White Paper, le saint Graal des ICO, dans lequel on vous dit tout, tout, tout sur… l’ICO en question. Là encore, Ronaldinho a pensé à tout, et…

Ah non, en fait. L’ouverture de la vente au public de l’ICO du RSC aura probablement eu lieu lors de la publication de cet article, et pourtant, à l’heure de sa rédaction, soit à deux jours du lancement de la vente, aucun white paper n’est pour le moment disponible.

Jurassic-Park-Shit

En conclusion, vous l’aurez compris, ne vous laissez pas submerger par la nostalgie, et si vous voulez vraiment vous rappeler de Ronaldinho, plutôt que de jeter votre argent dans son ICO et ne de jamais en revoir la couleur, repassez-vous simplement ses plus beaux buts datant de l’époque où effectivement, il faisait encore véritablement rêver.

Sources : Cryptovest ; CCN || Images from Shutterstock & Giphy

PARTAGER
Grégory Guittard
Bitcoin Maximaliste, Blockchain-sceptique. Je doute très fortement que la sacro-sainte Blockchain qu'on nous vend à tout bout de champ nous sauvera tous, façon délire christique. La perspective d'un moyen de paiement pair-à-pair, décentralisé et non censurable (Bitcoin) est ce qui me semble réellement révolutionnaire dans la cryptosphère. Je disrupte des articles à l'occasion sur mon temps libre, et souvent, aux dépends de vos shitcoins préférés. Je privilégie les sources vérifiables et le cynisme à la neutralité plate, mais je suis ouvert à la discussion : si j'ai écrit une énormité, n'hésitez pas à m'envoyer vos commentaires, remarques ou vos vociférations directement à [email protected]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici