Okex

Incident sur les contrats à terme d’OKEx : 2500 BTC injectés dans son fonds d’assurance

Trading du CoinTrading du Coin

La plateforme d’échange de cryptomonnaies OKEx, 3ème mondiale par son volume d’échange quotidien d’après CoinMarketCap, avait fait parler d’elle fin juillet au sujet de la création – avec l’aide de la plateforme boursière maltaise MSE – d’un exchange consacré aux cryptos de types securities (valeurs mobilières).

Nous apprenons qu’une moins bonne nouvelle pour OKEx s’est produite le 31 juillet, car suite à la liquidation forcée d’une très grosse position acheteuse sur des contrats futures en BTC, OKEx a du injecter 2500 BTC depuis son capital propre vers le fonds d’assurance de la plateforme. L’annonce, parue notamment via le compte Twitter officiel d’OKEx, a été détaillée sur leur site de support, qui expose les circonstances de l’incident ayant conduit à cette décision.

Une position acheteuse totalement hors norme à l’origine du problème

Comme l’explique l’équipe :

« Une position acheteuse énorme dans le contrat à terme (futures) BTC0928 a été liquidée de force à 20 :17 : 14 le 31 juillet 2018 (heure d‘Hong Kong, UTC + 8). En raison de l’ampleur de l’ordre, notre système de gestion des risques peut être déclenché pour activer le mécanisme de gestion des risques de perte sociétale. »

En effet, comme le précise CCN, le contrat à terme s’élevait à une valeur totalement inhabituelle, équivalent à 420 millions de dollars de BTC. CCN signale également qu’au cours des jours précédents, les membres de la communauté OKEx ont vu la position acheteuse de ce trader continuer de grossir de façon disproportionnée. Ce trader a accumulé une position longue de 460 millions de dollars sur les contrats à terme trimestriels en BTC/USD avant de finir par être liquidé de force.

Comme le détaille OKEx :

« Le client avec l’ID d’utilisateur 2051247 a initié un ordre de positions acheteuses inhabituellement important (4168515 contrats) à 2 heures du matin le 31 juillet (HKT) et a déclenché notre système d’alerte de gestion des risques. Notre équipe de gestion des risques a immédiatement contacté le client, lui demandant à plusieurs reprises de fermer partiellement les positions afin de réduire les risques de marché globaux. Cependant, le client a refusé de coopérer, ce qui a conduit à notre décision de geler le compte du client pour l’empêcher d’augmenter ses positions. Peu de temps après cette action préventive, malheureusement, le prix BTC a chuté, provoquant la liquidation du compte. »

Une faille dans les contrats à terme qui n’a pas été couverte par le fonds d’assurance

Dans les marchés à terme (contrats futures), les positions vendeuses (shorts) paient les bénéfices des positions acheteuses (longs) et vice versa, en fonction des mouvements du prix du bitcoin (si le short du BTC à terme est plus haut ou plus bas par rapport au cours du BTC au moment où le contrat futures est initié). Ici, il n’y a pas eu suffisamment de pertes d’un côté (acheteur) pour payer les profits de l’autre côté (vendeur), ce qui signifie que les traders qui avaient pris une position gagnante perdront une partie de leur bénéfice. C’est une « perte sociale ».

Et comme cela peut se produire (mais de façon moins importante en général), les exchanges se couvrent contre ce risque avec un fonds d’assurance. Sauf qu’ici, la perte sociale est d’un montant très élevé, environ 950 BTC, alors qu’OKEx n’avait qu’un fonds d’assurance de 10 BTC. C’est donc pour cette raison, et pour réduire les risques de marché induits par cet incident, qu’OKEx a décidé d’injecter 2500 BTC, provenant de son capital propre, dans ce fonds d’assurance.

Il est fort possible que cette histoire ait contribué en partie à la baisse des cours du BTC les jours précédents; espérons que les mesures mises en place par OKEx suffiront à rassurer sa communauté, et plus globalement les marchés.

Sources : OKEx; CCN ; Coindesk ; FinanceMagnates || Images from Shutterstock

Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Poster un Commentaire

avatar