Huobi- fonds d'investissement

Huobi injectera 1 milliard dans un crypto-incubateur

Trading du CoinTrading du Coin

Un fonds d’investissement d’un milliard de dollars (~830 millions d’euros) a été créé par Huobi, troisième plus grande plateforme d’échange au monde. Avec cette somme, la firme souhaite financer le développement des projets blockchain, tout en les assistant dans leur progression.

“Pragmatisme” étant le mot d’ordre, la Chine n’a certes pas ré-ouvert ses portes aux cryptomonnaies, mais accueille un bon nombre de projets blockchain sur son territoire. Entre autres, NEO, Vechain, ou encore Tron font partie de la liste des cryptomonnaies établies et installées dans le pays. Huobi, qui s’est retiré à la suite du bannissement des échanges, a délocalisé son siège social à Singapour mais maintient toujours des relations étroites avec son pays natal.

En partenariat avec Tianya Community Network Technology, ils lancent le fonds d’investissement « Global Cultural and Creative Blockchain Lab », avec un placement de plus d’un milliard de dollars. Pour le grand public, ce fonds est aussi appelé Huobi Labs, qui est décrit sur son site comme un « incubateur blockchain ».

Huobi-Labs fonds d'investissement

Les opérations seront menées à Hainan, île-province paradisiaque du sud de la Chine. Le choix de cet emplacement n’est pas un hasard. Le président Xi Jinping cherche à y installer une zone économique spéciale qui sera régie par une législation plus souple et plus ouverte pour les entreprises. Avec cet emplacement de choix et ce partenariat, Huobi promet de :

  • Déplacer sa succursale chinoise de Pékin à Hainan ;
  • Construire 10 laboratoires GlobalBlockchain+ avec les meilleures entreprises de l’industrie ;
  • Construire avec l’aide des meilleures universités du monde un institut de recherche mondial ;
  • Construire un incubateur blockchain 40.000 mètres carrés ;
  • Lancer un fonds industriel mondial d’un milliard de dollars.

Avec ce partenariat, Huobi essaie tant bien que mal de garder ses attaches avec la Chine, qui lui fournit d’ailleurs une quantité non-négligeable d’utilisateurs. Alors que nous reportions hier la dénonciation de son confrère OKEx par une radio publique chinoise pour ses opérations illégales en Chine, Huobi aussi fait partie des exchanges que continuent de convoiter les chinois. Ce fonds d’investissement serait-il un moyen de trouver un compromis pour que Huobi puisse continuer à exercer en Chine, là où le gouvernement est au-dessus des lois ?

Sources : Financemagnates ; Coinspeaker || image from Shutterstock.com

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne / 5. Nombre de votes :

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Vincent
Vivant en Chine depuis 7 ans, j’ai découvert les cryptos dans un univers fermé, mais là où tout est possible. Amateur presque fanatique de cette monnaie révolutionnaire, je cherche à vous partager le récit de mon exploration quotidienne dans ce nouveau monde numérique.

Poster un Commentaire

avatar