Genesis au bord de la faillite? Les créanciers s’y refusent

La société Genesis Global Capital a publié un communiqué la semaine dernière avertissant sur une possible faillite, à la suite de la chute de la plateforme FTX. Certains de ses créanciers cherchent à trouver des solutions pour résoudre la crise de liquidité à laquelle l’entreprise est confrontée, après le retrait d’un possible nouvel investisseur. D’ici là, les fonds des utilisateurs sont toujours bloqués.

Un milliard ou la faillite?

Pour rappel, la plateforme de prêt de cryptomonnaies Genesis a suspendu les retraits de sa plateforme il y a plus de 10 jours. Elle n’était pas en mesure de gérer l’afflux de ceux-ci suite à la chute de FTX et la perte de confiance des investisseurs. Une mauvaise nouvelle ne venant jamais seule, Genesis a également annoncé avoir 30 % de ses fonds bloqués sur FTX, plateforme elle-même en faillite.

L’entreprise avait donc besoin de plus d’un milliard de dollars de recapitalisation pour faire face à la crise de liquidité engendrée par la situation. Un temps potentiellement intéressé, Binance a finalement retiré son offre, plongeant la société dans la tourmente.

>> Not your keys not your coins ! Optez pour un wallet hardware à toute épreuve, choisissez Ledger (lien commercial) <<

Genesis « explore ses options » face à la crise

Selon Bloomberg, les cabinets d’avocats spécialisés dans la restructuration d’entreprises en risque de faillite Proskauer Rose et Kirkland & Ellis ont été mandatés par deux groupes de créanciers distincts de Genesis. Leur mission est de trouver des solutions pour éviter que la plateforme ne subisse le même destin que FXT. Réduction des coûts, restructuration de la dette, apports de nouveaux capitaux ? Toutes les options ont l’air d’être sur la table.

Faillite de Genesis, ou est passé la décentralisation?
Bitcoin étant une monnaie utilisant un réseau décentralisé, la place des exchanges dans l’écosystème doit-elle évoluer pour éviter les risques systémiques?

En effet, Barry Silbert, le PDG de Digital Currency Group, groupe qui détient Genesis, a confirmé que la situation était pour le moins compliquée dans une lettre adressée à ses actionnaires la semaine dernière. Selon lui, la société « explore ses options pour éviter la faillite« . Des termes guère rassurants ces derniers temps dans l’univers des cryptomonnaies, surtout quand la plateforme en question a suspendu ses retraits.

Les jours passent et l’effet domino continue d’avoir lieu sous nos yeux. Genesis est l’une des nombreuses entreprises touchées (doublement !) par l’effondrement de FTX. Et avec le numéro un du secteur qui s’est retiré des potentiels investisseurs, les actionnaires vont devoir redoubler d’effort pour éviter une nouvelle faillite d’un acteur important du marché. D’ici là, protégez vos investissements : «not your keys, not your coins».

En crypto, ne faites pas l’économie de la prudence ! Ainsi, pour conserver vos avoirs cryptographiques à l’abri, la meilleure solution est encore un wallet hardware personnel. Chez Ledger, il y en a pour tous les profils et toutes les cryptos. N’attendez pas pour mettre vos capitaux en sécurité (lien commercial) !

Easylife

Panda roux consultant en infrastructures des systèmes d’information le jour. La nuit, je me promène de Play-to-Earn en protocole DeFi. J’aime descendre de mon arbre pour creuser à la recherche de projets prometteurs. Passionné qui aime échanger et partager.

Recevez un condensé d'information chaque jour