Blockchain

Étude : les volumes chutent sévèrement sur Coinbase, Kraken et Bitstamp

Trading du CoinTrading du Coin

Binance et OKex tirent leur épingle du jeu. Diar, média d’analyse crypto, sort une note détaillée dans sa dernière newsletter, concernant la chute drastique de volume subie de plein fouet par les exchanges majeurs de la cryptosphère, sur les derniers mois de ce bear market. Mais, une fois que je vous ai dit ça, j’ai à la fois tout dit… et rien dit. Entrons donc dans le vif du sujet.

Une dégringolade pour certains mastodontes…

A partir de données tirées de CoinApi, l’étude relève que Coinbase a enregistré une perte de volume de près de – 83% en juillet, comparativement au top de la hype pendant le mois de janvier.

Bitstamp a subi une dégringolade de – 73%, en considérant la même période que pour Coinbase.

Kraken a pour sa part subi d’aussi lourdes pertes comparativement à leur pic de février, avec une perte de – 68%.

…dont leurs concurrents font leur beurre

Par opposition à ces exchanges crypto-fiat, notons que des exchanges concurrents s’en sortent mieux.

Prenons Binance par exemple, pour le moment encore strictement lié à l’USDT et listant une énorme masse d’altcoins, qui enregistrerait une augmentation de volume de près de 21%, mais par rapport au mois de juin ; et restant en globale stabilité sur l’année entière (estimations comprises entre 9 milliards de dollars de volume en juin et 17 milliards lors du pic de février).

OKEX a de son côté enregistré de nouveaux records de volume en juillet, avec une augmentation globale autour de + 32% depuis janvier de cette année.

Quelles raisons à cette mutation du paysage crypto ?

Les analystes de Diar expliquent cette tendance par plusieurs facteurs, le principal étant la pression législative grandissante se faisant ressentir sur les exchanges basés aux USA, concernant les altcoins. La crainte de voir certains de ces tokens classifiés en tant que securities pourraient expliquer pour partie ces difficultés. D’autre part, l’attente de trames législatives plus larges mais plus clairement définies, et la chute violente généralisée des mois passés jouent sans doute un rôle déterminant dans cette diminution.

Ainsi, les exchanges concurrents ne sont pas dépendants de la même manière, à la fois de la trame législative (au moins américaine), et ne sont pas liés au système bancaire classique, en fonctionnant avec l’USDT. Ils seraient donc moins “à risque” et en conséquence n’auraient pas à subir les mêmes variations que leurs collègues fiat-linked.

Notons tout de même que la force de la comparaison globale peut paraître légèrement fragile, puisque les mêmes périodes ne sont pas forcément considérées pour toutes les plateformes comparées : parfois, on parle d’une augmentation d’un mois sur l’autre, tandis que l’on compare le tout avec les chiffres d’un autre exchange, qui sont eux considérés sur près de huit mois complets. Ce possible biais dans la simple présentation de l’analyse des résultats est un peu étonnant, puisque toutes les données sont communiquées à chaque fois sur l’année 2018 entière.

Cette analyse présente tout de même l’intérêt de dégager une vue d’ensemble de l’évolution des différents marchés crypto à disposition des utilisateurs sur l’année écoulée. Concluons tout de même que Coinbase a progressivement massivement cédé du terrain, et que Binance en toujours en tête dans la crypto-course au leadership des exchanges centralisés.

Sources : Brave Newcoin ; CoinTelegraph ; Cryptovest ; Diar ; Trustnodes ; AMBCrypto ; Bitcoinist || Images from Shutterstock & Giphy

PARTAGER
Grégory Guittard
Bitcoin Maximaliste, Blockchain-sceptique. Je doute très fortement que la sacro-sainte Blockchain qu'on nous vend à tout bout de champ nous sauvera tous, façon délire christique. La perspective d'un moyen de paiement pair-à-pair, décentralisé et non censurable (Bitcoin) est ce qui me semble réellement révolutionnaire dans la cryptosphère. Je disrupte des articles à l'occasion sur mon temps libre, et souvent, aux dépends de vos shitcoins préférés. Je privilégie les sources vérifiables et le cynisme à la neutralité plate, mais je suis ouvert à la discussion : si j'ai écrit une énormité, n'hésitez pas à m'envoyer vos commentaires, remarques ou vos vociférations directement à [email protected]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici