Le DEX CryptoBridge met définitivement la clé sous la porte

Trading du CoinTrading du Coin

Bien que les Decentralized Exchanges (DEX) permettent de conserver ses cryptos sur un wallet personnel avec ses clés privés (contrairement aux crypto-exchanges classiques), ils n’en sont pas pour autant dépendant d’une équipe de développement centralisée. Le DEX CryptoBridge vient nous le démontrer une fois de plus avec l’annonce de sa fermeture par l’équipe du projet.

Les utilisateurs de CryptoBridge ont moins de 15 jours pour plier bagage

C’est par la publication ci-dessous, visible sur la page d’accueil de leur site, que le DEX CryptoBridge a annoncé sa fermeture. Dès ce 3 décembre 2019, il ne sera plus possible de déposer des cryptoactifs sur la plateforme d’échange décentralisée. Et tous les services (y compris les retraits) seront interrompus à partir du 15 décembre prochain.

« Depuis notre entrée sur le marché, notre vision était de fournir une passerelle vers le crypto-trading décentralisé. (…) Nous avons déployé beaucoup d’efforts et fait tout ce qui était en notre pouvoir pour ne pas en arriver à cette extrémité, mais les conditions du marché, l’augmentation de la pression réglementaire, et l’incapacité de financer la poursuite du développement et le maintien des activités nous ont obligés à prendre une décision difficile : c’est avec grand regret que nous annonçons la fermeture de CryptoBridge ».

DEX CryptoBridge fermeture
CryptoBridge annonce la suspension totale de ses services sous 15 jours

Décidément pas très décentralisés ces “D”EX

Nous avions déjà relaté le cas d’IDEX, un exchange censé être décentralisé mais dont l’équipe gestionnaire avait décidé de bloquer ses services aux adresses IP provenant de New-York.

Avec CryptoBridge, nous avons ici une autre preuve de la limite de cette décentralisation. Si de tels plateformes d’échange étaient vraiment décentralisées, et passée une période de lancement initiale, les DEX devraient logiquement survivre à leur équipe de développement, ce qui n’est pas du tout le cas ici.

Autre élément qui va faire grincer des dents parmi les utilisateurs qui voulaient justement s’éviter de telles lourdeurs administratives en utilisant un DEX : « la vérification de l’utilisateur (KYC) est requise par la législation européenne pour tous les retraits ».

Comme de nombreux faux comptes de réseaux sociaux ont déjà vu le jour depuis l’annonce de CryptoBridge, l’équipe a précisé à la fin de sa publication que non seulement tous les canaux de réseaux sociaux officiels du DEX sont fermés, mais aussi qu’ils ne prévoient aucun retour pour le moment.

Aujourd’hui, il reste difficile d’établir un “réel” DEX qui n’ait pas besoin d’une équipe de gestion derrière lui. Mais la finance décentralisée (DeFi) progresse chaque jour, tout comme les smart contracts se perfectionnent, il restera à savoir si les régulateurs pourront empêcher de laisser vivre un tel exchange, qui réussirait à être totalement décentralisé.

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne / 5. Nombre de votes :

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Poster un Commentaire

avatar