Cryptopia

Cryptopia hack : 3,2 millions de $ liquidés et une déclaration de la police

Trading du CoinTrading du Coin

Presque un mois après le hack de l’exchange Cryptopia, nous disposons de peu de nouvelles officielles. Récemment, la police néo-zélandaise a publié une déclaration, relatant l’état d’avancement de l’enquête. L’équipe de chercheurs d’Elementus a également partagé une analyse relevant que 3,2 millions de $ avaient été liquidés.

Déclaration de la police

La police néo-zélandaise a récemment publié un communiqué de presse afin de tenir informé sur la progression de l’enquête en lien avec le hack de Cryptopia.

Selon cette déclaration officielle, de “bons progrès” sont en cours, et l’enquête avance “sur différents fronts”. Il est précisé que les efforts sont pour l’instant concentrés sur l’identification du ou des attaquants, ainsi que dans le traçage des cryptomonnaies dérobées.

“L’enquête progresse à grands pas et nous collaborons avec la direction de Cryptopia, avec des ex-employés ainsi qu’avec des employés actuels, qui nous ont apporté une aide précieuse. Nous coopérons étroitement avec des partenaires internationaux et des experts en cybercriminalité pour poursuivre l’enquête.” Déclaration officielle de la Police néo-zélandaise

Les autorités précisent tout de même que nous ne sommes sans doute pas prêts de voir la fin de cette affaire, car la planète crypto n’est pas celle qui fonctionne le plus simplement.

“On s’attend à ce que cette enquête prenne beaucoup de temps à résoudre en raison de la complexité du “cyberespace”.”

Les autorités vont continuer leur travail dans les locaux de Cryptopia pendant une semaine, puis quitteront les bureaux le 15 février.

3,2 millions de dollars liquidés

L’un des avantages d’une blockchain est la traçabilité des fonds. On l’a vu lors de l’affaire Mt.Gox, ou plus récemment QuadrigaCX, certains experts sont très efficaces pour retrouver des fonds “disparus”.

“La police et les spécialistes du monde entier traquent activement les cryptomonnaies dérobées, et ce grâce à la nature publique des blockchains des cryptomonnaies.”  Déclaration officielle de la Police néo-zélandaise

C’est Elementus – qui s’était déjà penché sur QuadrigaCX – qui nous a récemment informé des mouvements sortants des wallets de Cryptopia.

Apparemment, ce sont plus de 3,2 millions de dollars en tokens qui ont été liquidés, avec une vaste majorité dirigée vers EtherDelta, l’exchange décentralisé basé sur Ethereum.

Elementus avait déjà estimé les pertes de Cryptopia au-delà des 16 millions de dollars, et accusait l’exchange d’avoir perdu tout contrôle sur ses wallets. L’affaire continue donc, et risque de continuer pendant un certain temps…

Avatar
Tombé dans le domaine des cryptomonnaies durant l’été 2017, je m’intéresse particulièrement aux projets novateurs et aux relations dans la communauté. Chasseur de scam à mes heures perdues, vous pouvez me retrouver tous les matins dans notre newsletter !

Poster un Commentaire

avatar