Coinbase

Affaire du listing du BCH (Coinbase) : un juge fédéral rejette la plainte

Trading du CoinTrading du Coin

En décembre dernier, Coinbase listait Bitcoin Cash (BCH) sur sa plateforme. Quelques heures avant l’arrivée de BCH sur l’exchange, le prix s’envolait (atteignant jusqu’à 9 000 $ sur GDAX, la plateforme jumelle de Coinbase), et de fortes suspicions de délit d’initié se sont faites entendre. Une plainte avait été déposée à ce sujet, plainte rejetée mardi par un juge fédéral.

BitcoinCash-BCHLa plainte avait été déposée par un particulier résidant en Arizona : Jeffrey Berk. Selon lui, certains membres (ou proches) de Coinbase ont été mis au courant de l’arrivée de BCH sur la plateforme, ce qui aurait impacté négativement les investisseurs ne bénéficiant pas de cette information.

« Sans surprises, ceux qui avaient été informés ont immédiatement submergé Coinbase et GDAX d’ordres d’achat et de vente, affaiblissant la liquidité, mais obtenant du BCH à son juste prix. L’effet sur le marché a été d’augmenter injustement le prix du BCH pour les traders qui ne font pas de délit d’initié lorsque BCH a été mis en ligne sur l’exchange Coinbase. » Extrait de la plainte de J.Berk

Cette plainte a été rejetée par le juge fédéral Vince Chhabria, ce qui est principalement dû au manque de données probantes quant à l’implication de Coinbase dans ce fiasco.

« La plainte de Berk n’expose pas suffisamment le fondement juridique de ses allégations. Un lecteur de cette plainte se demanderait ce que Coinbase aurait dû faire différemment, ou en quoi le déploiement de Bitcoin Cash (BCH) se serait déroulé sans heurts si Coinbase avait fait ce que Berk juge approprié » Vince Chhabria, juge fédéral du District Nord de la Californie

Si Coinbase sort gagnant de cet échange, il ne s’agit là que d’une bataille, et on est loin de la fin de la guerre. Premièrement, l’ensemble des plaintes de Berk ont été rejetées sans préjudice, c’est-à-dire qu’il est encore possible de renouveler ces plaintes. Une des avocates de Berk a d’ailleurs déclaré à Coindesk que « la plainte serait modifiée », cette affaire continue donc.

Qui plus est, le juge Chabria a, pendant le procès, refusé une demande d’arbitrage à Coinbase. L’arbitrage est un mode alternatif de résolution des conflits, qui se passe hors d’un tribunal, « en face-à-face ». On comprend la volonté de ne pas vouloir laver son linge sale en famille, ou, dans notre cas, d’avoir un cas jugé en cour, face au monde. Coupable ou pas, cela pourrait donner des idées à beaucoup de monde en cas de défaite de Coinbase.

Ainsi, puisque les plaintes de Berk ont été rejetées sans préjudice, lui et ses avocats ont trois semaines pour présenter leurs plaintes modifiées, et espérer que le procès suivant se déroule davantage en leur faveur.

Sources : Coindesk ; Plainte original || Images from Shutterstock

Avatar
Tombé dans le domaine des cryptomonnaies durant l’été 2017, je m’intéresse particulièrement aux projets novateurs et aux relations dans la communauté. Chasseur de scam à mes heures perdues, vous pouvez me retrouver tous les matins dans notre newsletter !

Poster un Commentaire

avatar