Binance et WazirX : Changpeng Zhao met les choses au clair

Conte de faitsBinance et WazirX ne seraient donc point mariés, mais se fréquenteraient juste, de temps à autre ? Les deux bourses d’échanges de cryptomonnaies se tenaient pourtant la main, et s’échangeait des vœux et des m’amoures en public.

Binance et WazirX : les débuts mielleux

C’est la parole de l’un contre l’autre. La seule certitude à ce stade, est que l’un des deux ment et a réussi à berner la cryptosphère pendant plus de deux ans.

Soit Binance tente de prendre ses distances avec plateforme indienne WazirX qui se trouve actuellement sous le viseur du régulateur, soit l’autre partie exploite de manière abusive à son profit, l’image de marque de la bourse d’échanges de cryptomonnaies de Changpeng Zhao.

Nous sommes le 21 novembre 2019. Un communiqué publié sur le site de WazirX cite, ce que l’entreprise indienne décrit comme les propos de Changpeng Zhao, pour annoncer l’achat de la plateforme par Binance :

« L’acquisition de WazirX montre notre engagement et notre dévouement envers le peuple indien et renforce l’écosystème blockchain en Inde, ainsi qu’un autre pas en avant dans la réalisation de la liberté de l’argent »

Le communiqué comporte alors une belle photo montrant Changpeng Zhao au côté des fondateurs de WazirX.

Binance et WazirX
CZ et les fondateurs de WazirX – Source : site web de WazirX

Le 5 avril 2021, Changpeng Zhao émet un autre tweet vantant le volume d’échanges quotidien de WazirX, qui selon la publication, est détenue par Binance :

« La bourse de crypto indienne WazirX, détenue par Binance, dépasse les 200 millions de dollars de volume d’échange quotidien ; elle vise 1 milliard de dollars en 2021 »

Tweet de Changpeng Zhao
Publication de Changpeng Zhao – Source : Twitter

La Lune de miel aura quand même durée quelques années. Cependant, les sourires, la bonne humeur, les compliments réciproques, cède la place aux je ne te connais plus, ou plutôt qu’à moitié.

>> Vous cherchez une plateforme crypto dûment régulée ? Inscrivez-vous sur Binance (lien commercial) <<

Plus de flou dans une situation déjà trouble

« Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement, et les mots pour le dire arrivent aisément » : cette citation de Nicolas Boileau a-t-elle finalement rencontré ses limites avec le cas Binance – WazirX ?

Les mots sont, ou paraissaient plutôt, clairs. Binance détient WazirX, les déclarations passées des deux parties ne comportent aucune ambiguïté.

Et pourtant, le 5 août dernier, Changpeng Zhao dément cette affirmation dans une série de tweets : Binance ne possèderait aucune participation dans Zanmai Lab, « l’entité qui exploite WazirX et établie par les fondateurs originaux ».

L’histoire aurait pu s’arrêter là, si WazirX avait sagement accepté cette déclaration qui a certainement surpris de nombreux observateurs, qui croyaient maîtriser alors jusque-là, ce dossier.

Mais le cofondateur de WazirX, Nischal Shetty, a décidé à son tour de contester cette affirmation dans une série de tweets, où il demande à la communauté de vérifier les conditions d’utilisation de la plateforme indienne, tout en avançant des « faits » :

« – Binance est propriétaire du nom de domaine WazirX

– Binance a un accès root aux serveurs AWS

– Binance a tous les actifs Crypto

– Binance a tous les actifs Crypto

Ne pas confondre Zanmai et WazirX »

Ni amour ni ami, plutôt une connaissance ou un allié

Changpeng Zhao a clarifié la situation en expliquant que Binance « essaie de conclure l’opération depuis quelques années », sans parvenir à finaliser la transaction, évoquant « quelques problèmes », tout en se montrant peu loquace sur ce sujet.

Les engagements de Binance dans WazirX seraient uniquement d’ordre technique :

« Binance fournit uniquement des services de portefeuille pour WazirX en tant que solution technique. Il existe également une intégration utilisant des tx hors chaîne, afin d’économiser sur les frais de réseau »

Et le reste je te le laisse. Changpeng Zhao souligne alors que WazirX est le responsable des « autres aspects » liés au fonctionnement de la plateforme, à l’instar de l’inscription des utilisateurs, des procédures KYC, du trading, ou encore des retraits.

Répondre aux e-mails avant de jeter la pierre

Binance lâche cette bombe concernant WazirX, alors que la plateforme est confrontée à un problème majeur de nature réglementaire. L’Enforcement Directorate en Inde a gelé les actifs de la bourse d’échanges de cryptomonnaies indienne, une sanction en réponse à une violation présumée des règles de change par la plateforme.

Qui ne dit rien, évite les tensions ! Mais Changpeng Zhao a ajouté de l’huile sur le feu en déclarant publiquement que Binance serait profondément préoccupé par les allégations « concernant le fonctionnement de WazirX et la façon dont la plateforme est gérée par Zanmai Labs ».

Et pourquoi s’arrêter en si bon chemin, alors qu’on a encore quelques mots en réserve qui risquent d’aggraver encore plus le conflit. Changpeng Zhao a précisé que Binance sera « heureux » de collaborer avec l’Enforcement Directorate, « de toutes les manières possibles ».

Le PDG de Binance lance ainsi un clin d’œil au régulateur indien, mettant au passage WazirX dans l’embarras, mais ces belles paroles seront-elles accompagnées d’actions concrètes ? Binance répondrait rarement aux demandes qui sont envoyées à son adresse e-mail officielle de conformité juridique, selon l’agence indienne de lutte contre le blanchiment d’argent.

Le potentiel nouveau roi de Bitcoin veut donc tracer explicitement, les frontières qui le séparent de WazirX. La plateforme crypto indienne devra quant à elle, apporter les preuves légales de ses affirmations, et non se contenter de simples faits qu’il a évoqués, si elle veut prouver que son union avec Binance a bien eu lien. Cependant, il ne fut pas qu’un simple conte de fée imaginaire dans son esprit et celui de la cryptosphère.

En France, au moins les choses sont claires ! Enregistrement auprès de l’AMF, statut de PSAN, la plateforme de CZ est dans les clous. Courez vous inscrire sur Binance, LA référence absolue des exchanges cryptos (lien commercial).

Le Journal Du Coin

Un article de la rédaction. Le Journal du Coin, premier média d’actualités francophone sur la cryptomonnaie, Bitcoin, et les protocoles blockchain.

Recevez un condensé d'information chaque jour