Affaire de corruption chez Coinnest

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance

Kim Ik-hwan, PDG de Coinnest, et Cho, COO de Coinnest – l’une des plus grandes bourses de cryptomonnaies de Corée du Sud – ont été inculpés pour avoir accepté un pot-de-vin afin de lister une cryptomonnaie non viable appelée S Coin sur la plateforme, selon le Korea IT Times.

Selon le Korea IT Times, les dirigeants de Coinnest ont accepté un bakchich s’élevant à 1 milliard de wons sud-coréens, soit environ 890 000 dollars. L’argent a été reçu en février de cette année, principalement en bitcoins avec une faible proportion de S Coin. En retour, Coinnest a autorisé le référencement du S Coin, en ignorant la nature non conforme du jeton sur plusieurs aspects.

[es_gmap src=”https://snazzymaps.com/embed/81513″ height=”400″]

Il ne s’agit pas de la première fois que Kim Ik-hwan et Cho sont accusés d’activités illégales et inculpés pour crimes économiques et fraudes fiscales. En avril 2018, ces derniers sont arrêtés et jugés pour détournement présumé de fonds de clients. Ils étaient accusés de vendre des jetons de cryptodevises inexistantes, tandis que Kim était également soupçonné d’avoir transféré les fonds des clients sur ses comptes personnels. Cette affaire a créé une controverse sans précédent dans la péninsule, ébranlant la confiance des utilisateurs dans ces plateformes.

La Corée du Sud, forte de son activité économique dans l’écosystème des cryptodevises, abrite des plateformes d’échange aux liquidités importantes. Malgré les nombreuses mesures d’encadrement et de surveillance prises par le gouvernement, les risques de corruption restent présents.

Source : Cryptovest || Image from Shutterstock

Sami

Auteur

Il m'arrive parfois d'écrire. Chief Business Officer - JDC contact : [email protected]

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

*

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

Copyright © 2017- 8Decimals - Tous droits réservés.

PARTAGER