Le WETH en chute libre ? Quand la communauté Ethereum fait une mauvaise blague sur Twitter

Le WETH en danger ? Spoiler : non – Depuis plusieurs jours, un FUD fait rage sur Twitter concernant le WETH d’Ethereum. Une simple blague pour laquelle de nombreux internautes sont tombés, par confusion avec les jetons « wrapped ». 

FUD autour du WETH

Pendant le weekend, le WETH a été au cœur de l’attention sur Twitter. En effet, plusieurs utilisateurs ont commencé à publier concernant une potentielle insolvabilité du WETH. 

« ATTENTION : WETH est sur le point d’être insolvable. Je renflouerai à contrecoeur tous les détenteurs de WETH à un taux de 0,5 ETH par WETH afin de sauver cet écosystème. Vous pourrez me remercier une fois que la crise aura été annoncée. »

0xCygaar blague concernant l'insolvabilité du wrapped Ethereum WETH
0xCygaar blague concernant l’insolvabilité du WETH – Source : Twitter.

En réalité, cette blague fait référence à la situation d’incertitude qui entoure le jeton WBTC. Ainsi, celle-ci joue sur la différence entre les deux jetons, qui détiennent tous les deux le suffixe « W » de « Wrapped » bien qu’ils ne fonctionnent pas du tout de la même manière. 

Face aux réactions d’une partie de la communauté, plusieurs acteurs de l’écosystème ont dû expliquer le fonds de la blague et pourquoi le WETH ne connaîtra jamais de crise d’insolvabilité. C’est notamment le cas d’Anthony Sassano qui a déclaré

« En lisant les réponses, je pense que je devrais clarifier. Il n’y a rien de mal avec les WETH et vous pouvez toujours échanger 1 ETH contre 1 WETH. »

>> Pour vos achats crypto, inscrivez-vous sur la plateforme AscendEX, 10 000 SATs offerts  (lien commercial) <<

Pourquoi le WETH ne peut-il pas être insolvable ? 

Fonctionnement du WBTC

Comme nous venons de le voir, cette blague prend racine dans la situation qui entoure le WBTC. Pour rappel, le WBTC est une version tokenisée du BTC, permettant d’utiliser des BTC sur Ethereum. Ce jeton est émis par l’entreprise BitGo, qui crée un WBTC pour chaque BTC déposé sur leur service. 

La situation du jeton s’est dégradée les derniers jours, alors que le taux de change entre WBTC et BTC s’est éloigné du ratio 1 pour 1.  Cette chute peut notamment être expliquée par une incertitude quant aux nombreux WBTC détenus par la défunte plateforme d’échange FTX.

Le cas du WETH

De son côté, le WETH est bien différent du WBTC. En pratique, le WETH a été créé pour faciliter les échanges sur Ethereum. Celui-ci n’est autre qu’une représentation de l’ETH, sous la forme d’un jeton ERC-20

Contrairement au WBTC, celui-ci n’est pas émis par un organe central. En effet, le WETH est géré par un smart contract sur Ethereum. Ce contrat fonctionne de manière très simple, lorsqu’un utilisateur dépose des ETH, le contrat lui renvoie le même montant en WETH. 

À l’inverse, les WETH peuvent être reconvertis en ETH en envoyant des WETH sur le contrat. 

Par conséquent, avec ce modèle il est impossible que le WETH s’éloigne de son peg avec l’ETH, car il y a autant d’ETH détenus par le contrat que de WETH émis. La seule possibilité résiderait dans la présence d’une faille dans le contrat, une situation peu probable, car le contrat est open-source et a déjà été audité a de très nombreuses reprises. 

Ainsi, bien que le WBTC et le WETH détiennent tous les deux le suffixe « wrapped » ils fonctionnent de manière totalement différente. C’est d’ailleurs ce qu’a souligné Hudson Jameson dans un thread explicatif : 

« WETH est différent de WBTC (wrapped BTC) ou d’autres actifs “wrapped” qui peuvent ne pas fonctionner de la même manière. En fait, certains actifs “wrapped” qui se trouvent sur des chaînes autres qu’Ethereum ont des composants centralisés qui peuvent être plus susceptibles de tomber en panne ou de perdre de la valeur. Soyez vigilants ! »

Via cette blague, les internautes ont mis en évidence une confusion évidente vis-à-vis du fonctionnement de ces deux jetons. 

Cette blague met cependant en évidence la nécessité d’une meilleure transparence quant aux actifs « wrapped » centralisés. Néanmoins, les preuves de réserves ne sont pas si absolues que nous pourrions le croire et d’autres méthodes doivent être explorées. 

La volatilité des marchés cryptos vous effraie ? Vous voulez revenir aux sources de la blockchain ? Inscrivez-vous sur AscendEX, car en accomplissant de très simples tâches quotidiennes, vous allez recevoir des satoshis issus du minage directement sur votre wallet. Et pour bien commencer, 10 000 Satoshis (SATs) en bonus d’inscription grâce à notre lien (lien commercial)

Renaud H.

Ingénieur en software et en systèmes distribués de formation, passionné de cryptos depuis 2013. Touche à tout, entre mining et développement, je cherche toujours à en apprendre plus sur l’univers des cryptomonnaies et à partager le fruit de mes recherches à travers mes articles.

Recevez un condensé d'information chaque jour