Le jour où Ethereum est (réellement) devenu déflationniste

Bienvenue au club, Ethereum ! – Cela fait maintenant près d’une semaine que l’EIP 1559 a été déployé sur Ethereum (ETH) via le hard fork London. En 6 jours, ce sont plus de 26 000 ETH qui ont été détruits par le réseau via le mécanisme de destruction mis en place par cette mise à jour tant attendue.

L’EIP 1559 : des résultats immédiats

Au cours des derniers mois, l’EIP 1559 a été au cœur des débats au sein de la communauté Ethereum. Pour rappel, cette EIP (Ethereum improvement proposal) avait pour objectif de modifier le mécanisme des frais sur Ethereum. 

Ainsi, le système d’enchères où les mineurs récupéraient l’intégralité des frais a été remplacé par des frais décomposés en 3 parties : 

  • Le base fee, qui représente les frais de base dont chaque utilisateur doit s’acquitter pour effectuer une transaction ; 
  • L’inclusion fee, qui représente le « pourboire » qui sera récupéré par le mineur ; 
  • Le cap fee, qui représente le maximum que l’utilisateur est prêt à dépenser pour sa transaction. 

En plus de cette modification, l’EIP 1559 introduit un mécanisme déflationniste via la destruction du base fee

Depuis le hard fork London, qui a a été déployé le 5 août dernier, ce sont ainsi plus de 26 000 ETH, soit plus de 81 millions de dollars, qui ont été détruits par le réseau, avec un rythme moyen d’un peu plus de 3 ETH par minutes. 

Nombre d'ETH détruits par l'EIP 1559 : plus de 26 000 ETH
Nombre d’ETH détruits par l’EIP 1559 au moment de la rédaction – Source : ultrasound.money

Sans surprise, les applications décentralisées à l’origine de l’essentiel de la destruction sont les plus utilisées, à savoir la plateforme de NFT Opensea et l’exchange décentralisé Uniswap.

>> Allez faire le plein d’Ethers, inscrivez-vous sur la référence des exchanges crypto FTX <<

Ethereum dans le club des réseaux déflationnistes

Le réseau Ethereum a été témoin d’une augmentation des frais de transaction au cours des derniers jours. Couplé à plus d’1 million de transactions quotidiennes, cela a entraîné la création de plusieurs blocs grâce auxquels Ethereum est devenu un réseau déflationniste, un événement historique.

Au total, près de 800 blocs ont ainsi été déflationnistes depuis le déploiement de l’EIP 1559, d’après les données du site Carbono. Cela signifie que le nombre d’ETH détruits dans ces blocs particuliers a été supérieur au nombre d’ETH créés dans ce même bloc.

Le bot Twitter @EthBurnBot a relevé plusieurs de ces blocs déflationnistes. Par exemple, le 11 août à 1 h du matin, ce dernier a détecté une série de blocs avec une déflation de 3,12 % annuelle, avec la destruction de 945 ETH pour 528 créés en l’espace d’1 h.  

Publication Twitter de EthBurnBot annonçant la destruction de 945 ETH pour 528 créés en l’espace d’1 h
Publication de EthBurnBot – Source : Twitter.

Une déflation d’Ethereum anticipée

Bien qu’il ait été largement admis que la destruction d’ETH engendrée par le déploiement de l’EIP 1559 allait se répercuter sur l’inflation, le caractère déflationniste n’était, quant à lui, attendu que pour plus tard. Actuellement, 2 à 20 ETH sont créés à chacun des blocs produits, ce qui représente une inflation annuelle d’environ 4,5 %

Cependant, Ethereum devrait passer du proof of work (PoW) au proof of stake (PoS) au cours du premier trimestre de 2022 et son inflation annuelle devrait quant à elle passer à 0,5 %. En effet, après ce passage, il ne sera plus nécessaire de dédommager les mineurs du coût de l’électricité utilisé pour effectuer leur travail.

Cette baisse de l’inflation annuelle couplée à la destruction de l’EIP 1559 devrait rendre déflationniste l’émission d’ETH sur Ethereum. Selon les estimations relayées par le site ultrasound.money, l’émission d’ETH devrait devenir fondamentalement déflationniste aux alentours de février 2022

Prévision de la fluctuation de l'offre totale d'ETH - L'émission d'ETH devrait devenir déflationniste d'ici février 2022
Prévision de la fluctuation de l’offre totale d’ETH – Source : ultrasound.money

Le temps n’est pas pour autant à la fête pour la communauté Ethereum. En effet, le protocole cross-blockchain Poly-Network a été la cible d’une attaque d’une envergure jusqu’ici jamais rencontrée, entraînant la perte de 600 millions de dollars, dont 273 millions sur Ethereum (même si les derniers rebondissement en date permettent d’espérer que l’intégralité du butin puissent être finalement restituée, on en reparle dans la matinée sur le JDC).

Il n’a probablement jamais été plus urgent et stratégique de rentrer en possession de quelques ethers ! Pour ce faire, n’attendez plus pour vous inscrire sur l’exchange crypto de référence FTX. Une réduction à vie sur vos frais de trading vous y attend grâce au lien affilié du JDC. 

Renaud H.

Ingénieur en software et en systèmes distribués de formation, passionné de cryptos depuis 2013. Touche à tout, entre mining et développement, je cherche toujours à en apprendre plus sur l’univers des cryptomonnaies et à partager le fruit de mes recherches à travers mes articles.

Recevez un condensé d'information chaque jour