BlackRock confirme et détaille son premier fonds tokenisé (et premier stablecoin), BUIDL, sur Ethereum

Collectionnez les articles du JDC en NFT

Collecter cet article

Après le HODL d’ETF, le BUIDL de tokens ? Nous en savons désormais plus sur les intentions de BlackRock avec la tokenisation des actifs du monde réel (RWA) sur les réseeaux blockchains. Le géant aux plus de 9 000 milliards de dollars d’actifs sous gestion officialise aujourd’hui son nouveau fonds tokenisé appelé « BUIDL », dont le token est aussi un stablecoin du dollar !

BlackRock fait le pari de la tokenisation avec l’aide de Securitize

Nous avions déjà eu un premier aperçu du nouveau fonds d’investissement de BlackRock, avec un récent dépôt de formulaire de la Securities and Exchange Commission (SEC). Ce dernier déclarait la création du fonds BlackRock USD Institutional Digital Liquidity, ou BUIDL.

Et dans la soirée de ce 20 mars 2024, le titan financier a publié un communiqué de presse pour officialiser « son premier fonds tokenisé émis sur une blockchain publique ». En l’occurrence, sur le réseau Ethereum (ETH).

Étant donné que BlackRock s’est associé ici à un spécialiste de la tokenisation des actifs du monde réel (ou RWA, pour Real World Asse), à savoir Securitize, on se doutait que ce serait une nouvelle avancée du géant dans la cryptosphère. Mais désormais, c’est sûr et affiché sans détour :

« Il s’agit de la dernière évolution de notre stratégie en matière d’actifs numériques. (…) Nous nous concentrons sur le développement de solutions dans l’espace des actifs numériques qui aident à résoudre des problèmes réels pour nos clients, et nous sommes ravis de travailler avec Securitize. »

Robert Mitchnick, responsable des actifs numériques chez BlackRock

Vous aimeriez conjuguer cryptomonnaies avec investissement immobilier ?
<strong>Découvrez RealT</strong>
Découvrez RealT

Tous les avantages des réseaux blockchains brillamment exploités !

Il faut dire que BlackRock a très bien capté les avantages des réseaux blockchains, par rapport à la vieillissante finance classique, lente, coûteuse et de plus en plus inefficiente. En effet, comme le communiqué le précise clairement :

« (…) La tokenisation du Fonds, BUIDL offrira aux investisseurs des avantages importants en permettant l’émission et la négociation de la propriété sur une blockchain, en élargissant l’accès des investisseurs aux offres on-chain, en fournissant un règlement instantané et transparent, et en permettant des transferts entre les plateformes. »

Extrait du communiqué de BlackRock sur son fonds d’investissement tokenisé BUIDL

BUIDL, un stablecoin du dollar US qui inclut des intérêts !

La très crypto-friendly banque BNY Mellon assurera cette interopérabilité pour le fonds BUIDL entre les marchés numériques et traditionnels. Et Securitize Markets sera donc responsable des ventes, par qui les investisseurs pourront souscrire à BUIDL.

Et le token BUIDL s’avère aussi être un stablecoin du dollar US ! Mais BlackRock innove en en faisant le premier « yield-bearing stablecoin », littéralement un « stablecoin porteur de rendement », car il reversera chaque mois les dividendes obtenus par les investissements du fonds :

« BUIDL cherche à offrir une valeur stable de 1 USD (dollar américain) par token, et verse les dividendes accumulés quotidiennement directement aux portefeuilles des investisseurs, sous forme de nouveaux tokens, chaque mois. Le fonds investit 100 % de ses actifs totaux dans des liquidités, des bons du Trésor américain et des accords de rachat, ce qui permet aux investisseurs d’obtenir un rendement tout en détenant le token sur la blockchain [Ethereum]. »

Extrait du communiqué de BlackRock sur son stablecoin du dollar BUIDL

Le géant BlackRock a vraiment tout compris de l’incroyable potentiel des cryptomonnaies et des réseaux blockchains, et veut très clairement sa (grosse) part du gâteau. Que ce soit aujourd’hui avec son fonds d’investissement tokenisé BUIDL sur Ethereum – qui est aussi un stablecoin du dollar à rendement auto-incorporé ! – ou avec le succès remarquable de son ETF Bitcoin au comptant, le iShares Bitcoin Trust, ou IBIT.

Vous avez la passion des cryptos, et vous aimeriez faire grandir votre patrimoine immobilier ? La tokenisation peut vous permettre de générer un rendement régulier basé sur des biens immobiliers réels sans les inconvénients d'une rente locative
<strong>Découvrez RealT</strong>
Découvrez RealT

Rémy R.

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Recevez un condensé d'information chaque jour