10 millions en Ethers sur une clef USB – Faites-vous partie des victimes de cette escroquerie crypto britannique ?

Ethers (ETH) cherchent leurs propriétairesLa police du Grand Manchester a saisi une quantité importante d’Ethers, dans le cadre d’une enquête visant des scammers cryptos. L’arnaque a fait de nombreuses victimes dans plusieurs pays, bien au-delà des frontières du Royaume-Uni.

La clé d’un scam à l’anglaise

L’unité contre les criminalités économiques de la police du Grand Manchester a indiqué dans un communiqué du 11 août 2021, qu’elle avait saisi 22,25 millions de dollars dans le cadre d’une opération visant des scammers cryptos. Un homme de 23 ans et une femme de 25 ans ont été arrêtés pour fraudes et blanchiment d’argent. La police a notamment récupéré lors de la descente, une clé USB cryptée contenant 9,5 millions de dollars en Ethers volés. Les autorités ont également saisi 12,7 millions de dollars supplémentaires quelques jours plus tard, après avoir mis la main sur un portefeuille en ligne et sur le code pour y accéder.

Les victimes envoyaient leur argent « dans ce qu’elles pensaient être un service d’épargne et de trading en ligne utilisant la Binance Smart Chain ». Les escrocs ont fermé le site de dépôt une fois que les fonds versés ont atteint un montant relativement important. Ils ont transféré les cryptomonnaies sur leur compte. Les victimes résident non seulement au Royaume-Uni, mais également aux États-Unis, en Europe, en Chine, en Australie et à Hong Kong. La localisation de certaines d’entre elles et leur identité restent inconnues.

Des saisies records de cryptomonnaies

Les cryptomonnaies obligent les autorités policières à évoluer pour pouvoir lutter efficacement contre les nouvelles infractions. La police du Grand Manchester a ainsi augmenté « le financement de ses unités de lutte contre la criminalité économique et la cybercriminalité afin de s’attaquer aux cas croissants de fraude numérique et en ligne. » Les 2 services ont bénéficié d’une subvention de plus de 1,5 million de livres sterling pour augmenter leur effectif.

Les autorités britanniques ne sont d’ailleurs pas à leur première affaire impliquant une saisie de cryptomonnaies. La police londonienne a ainsi confisqué 180 millions de livres sterling en cryptomonnaies au mois de juillet 2021, l’une des saisies cryptos les plus importantes au monde, dans le cadre d’une enquête pour blanchiment d’argent.

La police britannique avait déjà effectué une autre saisie importante de 114 millions de livres sterling au mois de juin 2021.

Les scammers n’ont pas froid aux yeux et continuent leurs activités illégales malgré la pression policière croissante. Des escrocs sont même jusqu’à aller vendre une cryptomonnaie fictive en se servant d’un call center situé juste à côté… de la Banque d’Angleterre.

Le Journal Du Coin

Un article de la rédaction. Le Journal du Coin, premier média d’actualités francophone sur la cryptomonnaie, Bitcoin, et les protocoles blockchain.

Recevez un condensé d'information chaque jour