Thaïlande : 7% de TVA sur les échanges et 15% sur les gains

L’un après l’autre, les gouvernements décident de réglementer le régime fiscal des cryptomonnaies sans donner de direction claire à sa taxation. La Thaïlande devient ainsi l’un des premiers à donner un chiffre précis : 7% de TVA sur les échanges et 15% sur les gains.

Cette mesure intervient alors que la Banque Centrale de la Thaïlande mettait fin aux opérations liées à la cryptomonnaie par les banques locales en février dernier. Et pourtant, le pays devenait le fleuron en la matière, soutenu par la création de 6 plateformes de changes et par la renommée internationale d’un de ses projets : OmiseGo (OMG).

Omisego-logo-1

Suite à ces nouvelles régulations, la Thaïlande mais aussi ses voisins – dont les politiques prises par les gouvernements sont semblables – se penchent vers Singapour ou Hong-Kong, beaucoup plus flexibles sur la fiscalité des cryptomonnaies.

[es_gmap src= »https://www.google.com/maps/embed?pb=!1m18!1m12!1m3!1d3933436.6600971315!2d100.69233011792932!3d15.685050332434615!2m3!1f0!2f0!3f0!3m2!1i1024!2i768!4f13.1!3m3!1m2!1s0x304d8df747424db1%3A0x9ed72c880757e802!2sTha%C3%AFlande!5e0!3m2!1sfr!2sfr!4v1522680602040″ height= »400″]

 

Un peu comme avec la monnaie « traditionnelle », les projets en cryptomonnaies cherchent une fiscalité optimale pour fleurir et les paradis fiscaux semblent, encore une fois, être des lieux de choix.

[es_tradingview symbol= »OMGUSD » interval= »D » height= »500″ colors= »Light »]

Sources : Asia.Nikkei ; CoinTelegraph || image from Shutterstock.com

Vincent

Vivant en Chine depuis 7 ans, j’ai découvert les cryptos dans un univers fermé, mais là où tout est possible. Amateur presque fanatique de cette monnaie révolutionnaire, je cherche à vous partager le récit de mon exploration quotidienne dans ce nouveau monde numérique.

Commentaires

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.


Recevez un condensé d'information chaque jour