Le plus grand escroc de l’histoire de Bitcoin plaide coupable devant la SEC

La malédiction Ponzi continue Un ancien haut responsable du scam BitConnect reconnaît ses torts devant le tribunal fédéral du District Sud de la Californie. Il s’expose à une peine maximale de 20 ans de prison, outre des sanctions financières particulièrement lourdes.

Glenn Arcaro et BitConnect : fin de course devant la justice

Le 1er septembre, l’ancien directeur et promoteur de BitConnect, Glenn Arcaro, a plaidé coupable devant le tribunal fédéral du District Sud de la Californie des accusations de complot visant à commettre une fraude électronique. L’homme de 44 ans reconnaît les faits qui lui sont reprochés, par rapport à sa participation à une arnaque trompant les investisseurs en « commercialisant frauduleusement » l’offre de jetons de BitConnect et en présentant ce dernier comme un investissement particulièrement rentable.

Bitconnect

Arcaro reconnaît également avoir trompé les investisseurs en leur faisant miroiter des bénéfices et des rendements garantis produits par le « BitConnect Trading Bot » et le « Volatility Software », qui sont générés par l’utilisation des fonds des utilisateurs pour trader des cryptos.  Le communiqué du Department of Justice (DoJ) indique cependant que dans les faits, BitConnect a mis en place une pyramide de Ponzi.

>> Un airdrop et 10% de réduction ! Venez vite réclamer vos bonus sur Ascendex ! <<

24 millions de dollars à restituer et 20 ans de prison

Arcaro a mis en place un système pyramidal, le « BitConnect Referral Program », constitué par un vaste réseau de promoteurs en Amérique du Nord. Il gagnait environ 15 % par investissement dans le programme de prêt de BitConnect et recevait une part de tous les investissements via une caisse noire. Ses gains s’élèveraient à 24 millions de dollars, un butin qu’il est condamné à rembourser.

La sentence sera prononcée le 15 novembre 2021 devant le juge de district Todd W. Robinson. Arcaro s’expose à une peine maximale de « 20 ans de prison, 250 000 dollars d’amende ou 2 fois le gain ou la perte brute de l’infraction, le montant le plus élevé étant retenu ; confiscation et restitution ».

Glenn Arcaro semble être au pied du mur de sa pyramide de Ponzi. A-t-il encore des chances d’alléger sa peine en passant un accord avec les plaignants, notamment la SEC américaine ? Le régulateur avait infligé des sanctions financières importantes à 4 accusés dans le scam qu’avait promu ce dernier via des vidéos de témoignage.

Amateur de (véritables) cryptomonnaies ? Un airdrop attend les 400 premiers utilisateurs qui s’inscriront sur Ascendex ! Mieux encore, ce bonus de bienvenue s’ajoutera à la réduction de 10% sur tous vos frais de trading (lien affilié, sous réserve de trader au moins 100$, voir conditions sur site).

Zoé De la Roche

Fan de Bitcoin, in love de Litecoin, amie d'Ethereum, j'ai une tendance marquée à friendzoner les shitcoins dont le seul projet d'avenir est de vous délester de vos rêves de prospérité ! J'essaie de n'être maximaliste de rien, je recherche plus les convergences entre ancien et nouveau monde Apprentie-mineuse à mes heures :-)

Recevez un condensé d'information chaque jour