Prêts en bitcoins – Le gâteau dont la méga-banque Goldman Sachs veut sa part

Bitcoin, un marché incontournable ? Depuis 2020, la multinationale bancaire Goldman Sachs a complètement retourné sa veste sur Bitcoin (BTC) et les cryptomonnaies. Longtemps restée à dénigrer les actifs numériques, la grande banque multiplie désormais ses rapprochements à la cryptosphère. Le dernier en date concernerait le secteur des prêts réalisés avec du BTC en sous-jacent.

Goldman Sachs friande des rendements sur Bitcoin…

Non seulement Goldman Sachs s’intéresse désormais de très près aux crypto-actifs, mais la grande banque internationale se montre même très bullish dans ses prévisions, voyant, par exemple, Ether (ETH) atteindre les 8 000 dollars.

C’est dans ce contexte que 3 sources anonymes, citées dans une publication de CoinDesk, affirment que Goldman Sachs – ainsi que d’autres banques américaines – serait en train d’étudier un moyen pour utiliser Bitcoin comme garantie pour des prêts accordés en dollar US.

Cette offre de prêts contre garantie en BTC serait principalement à destination des riches clients institutionnels de ces banques :

« Goldman Sachs travaillerait sur l’obtention d’une approbation pour offrir des prêts contre collatéral [en bitcoin] (…) Nous avons parlé à environ une demi-douzaine de grandes banques intéressées par le sujet [des prêts adossés à des bitcoins]. Certaines d’entre elles aimeraient le faire dans les 3 à 6 prochains mois, et d’autres le voient à plus long terme. Ce qui est intéressant, c’est que certaines de ces banques vont faire le prêt au sein de leur propre bilan comptable (…) »

>> 25$ de bitcoins en cashback offerts ! L’offre à ne pas manquer sur Zengo <<

… mais préférerait ne pas avoir à toucher à Bitcoin

La multinationale bancaire ne perd pas pour autant ses considérations hautaines vis-à-vis de Bitcoin et des cryptos. En effet, elle ne ferait pas partie de ces banques US prêtes à inclure des BTC dans leur bilan. Goldman Sachs chercherait un moyen détourné de réaliser ces prêts BTC sans avoir à détenir ce qu’elle semble considérer comme pouvant lui salir les mains :

« (…) s’ils arrivaient à avoir un agent de liquidation [extérieur], alors ils feraient juste des prêts garantis par Bitcoin, sans qu’aucun BTC ne rentre jamais dans leur bilan. »

Goldman Sachs ferait donc des prêts contre des collatéraux en bitcoins qui seraient détenus par un dépositaire tiers, tels que Coinbase ou Fidelity Digital Assets, qui sont cités par ces sources anonymes.

En somme, alors que la finance décentralisée (DeFi) supprime tous les intermédiaires, les vieilles banques traditionnelles veulent de leur côté ajouter un intermédiaire de plus entre elles (les prêteurs) et leurs clients détenteurs de BTC (les emprunteurs).

Heureusement, d’autres banques modernes se montrent bien moins frileuses et méprisantes envers Bitcoin et les cryptomonnaies. La Silvergate Bank a, par exemple, déjà montré à de nombreuses reprises qu’elle voulait faciliter et multiplier les échanges entre devises fiats et crypto-actifs.

Exceptionnel : 25$ de cashback en bitcoins sans effort ça vous dit ? En téléchargeant l’application ZENGO et en renseignant le code ZENGOJDC au moment de votre inscription, vous bénéficierez de cette offre unique en contrepartie d’un achat de 250$ en cryptos, soit 10% de bonus en quelques clics (lien affilié).

Rémy R.

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Recevez un condensé d'information chaque jour