L’Iran utilise les cryptomonnaies pour l’importation : Bitcoin, la monnaie sans frontière ?

Adoption – L’agence de presse iranienne Tasnim a communiqué sur un échange d’un ordre nouveau. Très vite relayée par Reuters et EuroNews, la dépêche annonce que l’Iran vient de réaliser sa première commande extérieure en cryptomonnaies. La République Islamique fait figure de pionnier à ce niveau, du moins, elle est la première à révéler un échange de cette nature.

Une opération qui ne semble pas anodine et qui devrait être répétée dans un futur proche :

« Cette semaine, le premier enregistrement officiel d’une commande d’importation d’une valeur de 10 millions de dollars a été réalisé avec succès en utilisant la cryptomonnaie. D’ici la fin septembre, l’usage des crypto-monnaies et des contrats intelligents sera largement employé dans le commerce extérieur »,

Alireza Peymanpak, Ministre de la promotion du commerce extérieur

Le pays avait déjà signalé son intention d’utiliser Bitcoin et les cryptos comme moyen de paiement international. Il a désormais joint le geste à la parole. Le pays, régulièrement sanctionné par l’occident semble s’orienter vers une monnaie incensurable… Il n’y a cependant aucune confirmation de la cryptomonnaie utilisée pour réaliser l’échange.

Un peu comme la géopolitique, les cryptomonnaies portent de lourds enjeux. Pour votre sécurité, faites le choix d’un partenaire solide et crédible. Inscrivez-vous dès maintenant sur la plateforme PrimeXBT (lien commercial).

Jeff Makvs

Enfant d’internet, j’essaie de me coucher chaque soir moins bête que la veille, notamment en observant la blockchain et ses acteurs. Je me réjouis de partager mes découvertes dans cet écosystème fascinant et avant-gardiste dès que j’en ai l’occasion : avant j’écrivais dans mon journal, maintenant j’écris dans le vôtre !

Recevez un condensé d'information chaque jour