Crash crypto : Babylon Finance ferme ses portes

Le coup de grâce de Babylon – L’écosystème de la finance décentralisée (DeFi) est en proie aux attaques diverses et variées. Dans la plupart des cas, celles-ci n’ont pas d’impacts systémiques. Cependant, dans le cas de Babylon Finance, le hack de Rari Capital fut fatal. 

Rari Capital : 80 millions de dollars volatilisés

En décembre 2021, les protocoles Rari Capital et Fei Protocol ont annoncé une fusion. L’objectif était de proposer un projet plus complet, tout en agrégeant les liquidités des 2 protocoles. La fusion des deux entités prendra le nom de Fuse Protocol

Cependant, seulement 4 mois après la fusion, le protocole a été la cible d’une attaque. En effet, un attaquant a exploité une faille dite de reentrancy. Pour faire simple, ce genre de faille apparaît lorsqu’une fonction d’un smart contract en appelle une autre, sans avoir finalisé son exécution au préalable. Par conséquent, l’attaquant peut multiplier les appels à la fonction présentant la faille pour exploiter les pools du protocole. 

Résultat : 80 millions de dollars avaient été dérobés dans les pools du protocole, dont 6 037 ETH et de nombreux ERC-20. 

Suite à cette attaque, les équipes du protocole ont tenté d’offrir 10 millions de dollars en récompense à l’attaquant en échange de la restitution des fonds. Cependant, celui-ci n’a jamais donné signe de vie, laissant le protocole à l’agonie. 

>> Les hacks dans la DeFi vous rendent perplexes ? Le JDC vous offre 100 places à -50% pour la Binance Blockchain Week avec le code Paris50JournalDuCoin (lien commercial) <<

Babylon Finance : victime collatérale du hack

Malheureusement, dans ce genre de hack, les victimes sont nombreuses. Les premiers impactés sont évidemment les utilisateurs, suivis des membres de l’équipe du protocole attaqué. Cependant, dans certains cas, ces hacks ont des dimensions plus systémiques et impactent le bon fonctionnement d’autres acteurs. 

Ainsi, le 31 août, Ramon Recuero, le fondateur de Babylon Finance, a annoncé la fermeture du protocole. Dans son tweet, celui-ci explique que le protocole n’a pas été en mesure de se remettre du hack de Fuse :

« Babylon Finance ferme ses portes. Malgré nos efforts, nous n’avons pas été en mesure d’inverser la dynamique négative causée par le hack de Rari. Le bear market n’a pas aidé. »

Réaction en chaîne : Baylon Finance n'a pas survécu au hack de Rari. Ramon Recuero annonce la fin du protocole DeFi
Ramon Recuero annonce la fin de Babylon Finance – Source : Twitter

Dans un article publié en parallèle, ce dernier détaille l’impact qu’a eu Rari Capital sur son protocole. 

En février 2022, après un an d’existence, Babylon Finance a créé un marché de prêt sur Fuse baptisé « BABL ». Rapidement, Babylon est devenu un acteur important de Fuse. Effectivement, la pool BABL a fait partie des 10 plus importants pools de Fuse, avec 10 millions de dollars de TVL. 

2 mois plus tard, le protocole Fuse a été hacké et la descente aux enfers a commencé pour Babylon Finance. 

La descente aux enfers de Babylon Finance

Dans un premier temps, les utilisateurs ont retiré 75 % de la TVL du protocole à la suite du hack. En 2 jours, Babylon voit sa TVL passer de 18 à 4 millions de dollars

les utilisateurs de Babylon Finance ont retiré 75 % de la TVL du protocole à la suite du hack de Fuse
La TVL de Babylon Finance a chuté après le hack de Fuse

De son côté, l’équipe a perdu environ 3 mois de frais de fonctionnement lors du hack de Fuse. En parallèle, le jeton de gouvernance de Babylon Finance a vu son cours divisé par 4, en passant de 20 à 5 dollars. 

« Le prix des jetons s’est effondré de 20 à 5 dollars, supprimant toute possibilité de financer de futures activités à partir des ventes de jetons. L’offre de jetons est limitée, non inflationniste et seuls 10 % restent dans la trésorerie. »

Déclaration de Babylon Finance

Face à cette succession de mésaventures, les équipes de Babylon sont arrivées à un point de non-retour. C’est pour cela que l’équipe a décidé de mettre fin au protocole :

«Bien que la plupart des protocoles ne s’arrêtent jamais et restent dans un état zombie, nous sommes convaincus que la fermeture est la seule solution responsable. Laisser la DAO dans un état zombie est définitivement plus facile et moins cher que de la fermer. Elle présente également moins de complications juridiques. Cependant, ce n’est certainement pas la chose morale ou éthique à faire. »

Les hacks peuvent être insurmontables pour certains protocoles DeFi. Qui plus est, les hackers redoublent d’ingéniosité pour déceler la moindre faille dans les protocoles DeFi. Au rythme où cela va, ces hacks ne sont pas près de s’arrêter.

Les hacks auront-ils raison de la DeFi ? Venez rencontrer des experts du secteur. Inscrivez-vous dès maintenant sur Binance. Le JDC vous offre 100 places à -50% pour la Binance Blockchain Week. Appliquez le code Paris50JournalDuCoin lors de votre commande. Dépêchez-vous, il n’y en aura pas pour tout le monde ! (lien commercial).

Renaud H.

Ingénieur en software et en systèmes distribués de formation, passionné de cryptos depuis 2013. Touche à tout, entre mining et développement, je cherche toujours à en apprendre plus sur l’univers des cryptomonnaies et à partager le fruit de mes recherches à travers mes articles.

Recevez un condensé d'information chaque jour