La FED et le MIT de Boston discutent cryptomonnaies : et si la guerre des monnaies ne faisait que commencer ?

« La banque des banquiers » – Dans une collaboration qui a débuté en mars 2020, l’Institut de Technologie du Massachusetts (MIT) et la Réserve Fédérale (FED) de Boston dévoilent leurs recherches sur la création d’une monnaie numérique de banque centrale (CBDC). Le projet dit « Hamilton » n’a pas pour but de créer une CBDC mais bien de connaître les tenants et aboutissants d’un tel système.

Une crypto émise par une banque centrale ?

Ce travail qui comme on l’a dit a débuté en 2020 n’en est qu’à sa première phase de recherche. Mettre en place une monnaie digitale de détail nécessite de comprendre et de concevoir un système fiable pour ses utilisateurs. On parle ici d’un système de monnaie électronique émise directement par une banque centrale. Neha Narula, directeur du département des monnaies digitales au MIT le précise.

« Le cœur de ce que nous avons construit est un système de transaction à haut débit pour une monnaie numérique centralisée, afin de démontrer le débit, la latence et la résilience d’un système qui pourrait soutenir une économie de paiement à l’échelle des États-Unis. »

Neha Narula

Cette première ébauche de travail qui n’en est pas moins fournie essaye donc principalement de régler des problèmes technologiques de transactions et de réseaux. Dans un esprit de collaboration un espace open source GitHub a été mis en place. Ceci pour développer cette technologie autour des CBDC.

Logo de la réserve fédérale Américaine
Logo de la réserve fédérale Américaine

>> Venez faire vos premiers pas dans l’univers des cryptomonnaies sur KuCoin (lien affilié) <<

Un travail de longue haleine pour les banques centrales

Les enjeux sont nombreux et le projet de taille. De nombreux pays se penchent sur le sujet. On peut notamment penser au projet d’une cryptomonnaie d’état chinoise.

Il est donc important pour la FED et le MIT d’en mesurer toute les conséquences. Quel serait alors le rôle jouer par les banques commerciales ? Comment réagirais l’économie si un agent pouvait échanger directement avec une banque centrale ?

Autant de sujets qui sont à approfondir. Les questions autour de la confidentialité, de l’interopérabilité, des paiements hors ligne ou encore de la résistance à d’hypothétiques ordinateurs quantiques s’inscriront dans les recherches futures.

Au jour d’aujourd’hui la seule forme de monnaie centrale que nous pouvons détenir est le liquide. Qu’en sera-t-il demain ? La FED avec le MIT, mais aussi d’autres acteurs, creusent donc le sujet. Les questions autour d’une possible monnaie de banque centrale ne sont pas nouvelles. La digitalisation de cette dernière pourrait cependant radicalement changer l’approche que nous aurons des politiques économiques, budgétaires ou même sociales. Affaire à suivre …

Les NFT et les cryptomonnaies connaissent une croissance importante offrant des opportunités aux investisseurs honnêtes qui souhaitent s’y exposer. Idéale pour faire vos premiers pas dans bitcoin (BTC) et les cryptos, la plateforme KuCoin n’attend plus que vous (lien affilié).

Brooks-B

Etudiant en droit, économie et social, je baigne dans l’univers crypto / blockchains depuis 2017. Évoluer dans un monde aussi dynamique que celui-ci me permet d’appréhender l’avenir avec optimisme et j’espère pouvoir partager cet enthousiasme avec vous.

Recevez un condensé d'information chaque jour