Spéculer sur les cryptomonnaies en un clic ? Enzyme Finance se lance sur Polygon

Enzyme craque pour les sirènes de Polygon – Les frais sont le nerf de la guerre de l’écosystème DeFi. Face à la multiplicité des blockchains DeFi, de plus en plus de protocoles font le choix de se lancer sur plusieurs chaines pour proposer des expériences variées. C’est notamment le cas d’Enzyme Finance. Le protocole vient d’annoncer un lancement sur Polygon en parallèle de sa version historique sur Ethereum

Enzyme Finance met les voiles sur Polygon

Enzyme Finance est un protocole appartenant à l’écosystème de la finance décentralisée d’Ethereum. En pratique, Enzyme est un agrégateur de protocole permettant la création de produits financiers complexes. Par exemple, les utilisateurs peuvent créer des stratégies d’investissements automatisées. Celles-ci peuvent aller du simple ETF à la gestion de fonds de trésoreries de DAO

Initialement, Enzyme Finance a été déployé et démocratisé sur la blockchain Ethereum. Cependant, face aux frais aléatoires rencontrés par Ethereum, le protocole a décidé de migrer sur Polygon pour offrir une expérience différente à ses utilisateurs

Image d'annonce du déploiement d'Enzyme sur Polygon.
Image d’annonce du déploiement d’Enzyme sur Polygon.

Cette migration a été finalisée le 22 mars dernier. Ainsi, les utilisateurs de Polygon pourront désormais interagir nativement avec le protocole Enzyme. En effet, Polygon offre un avantage majeur face à Ethereum, à savoir les frais de transactions bas

Ces derniers permettent aussi bien d’économiser lors de la création d’un produit financier sur Enzyme que lors de la gestion de ce produit. 

Au total, la version fraichement déployée sur Polygon supporte une soixantaine de jetons différents. Celui-ci est également raccordé avec divers protocoles DeFi, tels qu’Aave, Curve, Paraswap ou encore Uniswap pour ne citer qu’eux. 

>>Avant d’aller sur Enzyme Finance, il va falloir récupérer quelques MATIC en vous inscrivant sur FTX ! (lien affilié)<<

Polygon : l’eldorado des secondes couches ? 

À ce jour, Polygon reste la solution de scalabilité d’Ethereum la plus sollicitée de l’écosystème. En effet, celle-ci propose un environnement similaire à celui d’Ethereum, sans avoir à subir la volatilité des frais de transactions. 

De surcroit, les équipes de Polygon multiplient les développements pour proposer des solutions toujours plus rapides et peu coûteuses. 

Ainsi, Polygon ne compte pas se contenter du réseau Polygon tel que nous le connaissons et travail activement au développement de solutions basées sur des rollups. 

Tour à tour, Polygon a annoncé Polygon Miden et Polygon Zero, deux solutions de seconde couche basées sur les zk-Rollup. Son objectif est d’explorer les différentes technologies de scalabilités existantes pour proposer plusieurs réseaux répondants à divers besoins applicatifs. 

Pour financer ces projets titanesques, Polygon a développé un fonds de 1 milliard de dollars exclusivement axé sur la recherche et le développement de rollups. 

Cependant, les équipes de Polygon vont devoir mettre les bouchées doubles pour ne pas se faire dépasser par la concurrence grandissante. En effet, en l’espace de quelques mois, les solutions de seconde couche n’ont cessé de se multiplier sur Ethereum. Parmi elles, nous retrouvons le réseau Metis, qui a enregistré un essor important au cours du dernier mois. 

Que vous soyez intéressés par le Layer 2 Metis ou la side-chain Polygon, il va bien falloir acheter des cryptomonnaies pour les utiliser ! Pour ce faire, ouvrez un compte sur FTX, puis retirez la cryptomonnaie concernée sur le réseau de votre choix (lien affilié) !

Renaud H.

Ingénieur en software et en systèmes distribués de formation, passionné de cryptos depuis 2013. Touche à tout, entre mining et développement, je cherche toujours à en apprendre plus sur l’univers des cryptomonnaies et à partager le fruit de mes recherches à travers mes articles.

Recevez un condensé d'information chaque jour