Bitcoin : l’hiver crypto n’endormira pas les investisseurs de Bank of America

Toujours crypto-enthousiastes ! – Parmi les grandes banques du monde, la Bank of America (BoA) est une des plus intéressées, ou du moins curieuses, au sujet de Bitcoin (BTC) et des cryptomonnaies. Après avoir mené une enquête révélant que 90% des américains sont prêts à acheter des cryptos dans les 6 mois, la BoA sort un nouveau rapport optimiste sur le secteur.

Malgré le bain de sang actuel, l’avenir de Bitcoin apparait prometteur !

La Bank of America est très impliquée dans l’étude du potentiel et des cas d’utilisation des crypto-actifs. La grande banque a même récemment organisé une conférence sur le Web3 et les actifs numériques.

Comme le rapporte notamment CoinDesk, la BoA a rédigé un compte-rendu de cette réunion. Elle a vu la participation de 160 de ses clients professionnels. Et de toute évidence, l’actuelle hiver crypto ne fait pas peur à ces investisseurs. Les clients de Bank of America semblent toujours enthousiastes pour ces technologies disruptives.

« La technologie blockchain et l’écosystème des actifs numériques sont là pour rester. (…) L’intérêt de nos clients [pour les cryptos] continue de croître, et l’accent reste mis sur le développement rapide et la nature révolutionnaire de la technologie blockchain, malgré la chute des prix et les titres de médias suggérant que la fin de l’écosystème est arrivée. »

D'après la Bank of America les cryptos sont là pour rester

>> Pour acheter du Bitcoin sans risquer un procés de la SEC, c’est sur PrimeXBT (lien affilié) <<

Une purge « saine » des cryptos d’après les clients de Bank of America

Plutôt qu’une catastrophe, l’actuelle baisse du marché crypto est perçue comme une opportunité par les riches clients de la BoA. Une correction nécessaire et « probablement saine » pour le développement de l’écosystème « à long terme ».

Les institutionnelles et les entreprises attendent (désespérément et depuis longtemps) un cadre réglementaire clair pour investir plus massivement dans les crypto-actifs. Ce qui pourrait « accélérer l’adoption générale » en augmentant la confiance dans ce secteur.

« (…) Le prochain milliard d’utilisateurs crypto nécessitera probablement de meilleures passerelles entre l’écosystème des devises fiat (monnaies fiduciaires) et celui des cryptomonnaies. (…) »

Il y a encore quelques années, les grands argentiers étaient plutôt à dénigrer systématiquement Bitcoin et les cryptos. Mais désormais, Bank of America est loin d’être seule à encourager la cryptosphère malgré cette phase baissière douloureuse. Il y a une dizaine de jours, c’est le directeur des investissements du méga-fonds BlackRock qui a déclaré que « Bitcoin et les cryptomonnaies sont des actifs durables ».

N’en déplaise aux régulateurs, il existe encore des plateformes qui préservent votre vie privée. Inscrivez-vous dès maintenant sur PrimeXBT, l’exchange sans KYC (lien affilié).

Rémy R.

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Recevez un condensé d'information chaque jour