Les banques à éviter quand vous avez du Bitcoin… et les autres !

À fuir ou à plébisciter ?Les banques et les cryptomonnaies, c’est une longue histoire de désamour. Rares sont celles qui ne vont pas essayer de vous mettre des bâtons dans les roues pour vous empêcher d’investir sereinement dans les cryptos. À côté des mauvaises élèves, certaines relèvent heureusement le niveau. Faisons le point avec Bitcoin.fr.

Des blocages injustifiés auprès d’acteurs réputés !

Pour ceux qui aimeraient s’aventurer dans notre fascinante cryptosphère, nos confrères du crypto-média Bitcoin.fr mettent régulièrement à jour leur classement des meilleures et des pires banques.

Ce tri est effectué en considérant le taux de satisfaction des clients de ces banques, concernant leurs transactions bancaires liées aux crypto-actifs. Il est ainsi possible de déterminer quelles banques ont tendance à être les plus crypto-friendly, et lesquelles sont les plus contraignantes et bloquantes.

Commençons par les bons élèves, c’est-à-dire les banques qui ont eu le meilleur taux de satisfaction de la part de leurs clients amateurs de cryptos (au cours des 6 derniers mois écoulés) :

  1. N26 avec 98 % de clients satisfaits, un plébiscite presque total !
  2. Fortuneo avec 84 % de taux de satisfaction.
  3. Boursorama avec 79 % d’approbation.

Maintenant, du côté des cancres, dont l’expérience client est désastreuse quand il s’agit pour les crypto-investisseurs de disposer librement de leur argent :

  1. CIC, toujours aussi déplorable avec seulement 11 % de clients satisfaits (une grosse baisse)!
  2. Crédit Mutuel, avec là aussi une baisse à 21 % depuis la dernière mise à jour.
  3. Le Crédit Agricole et la Banque Populaire sont 3e ex aequo avec 35 % de taux de satisfaction.

Le pire dans tout ça ? Comme le signale Bitcoin.fr, c’est que 90% des plateformes bloquées sont des sociétés connues et réputées. Parmi elles : Coinbase, Kraken, Binance,… Un véritable scandale !

Les refus/annulation de virements bancaires et de paiements par carte bancaire restent les deux problèmes les plus couramment rapportés. La demande excessive de justificatifs vient juste après. Si votre banque vous a également fait des misères pour acheter quelques satoshis, n’hésitez pas à participer au sondage (cliquez ici) de Bitcoin.fr. Objectif : affiner au mieux ces statistiques sur la relation entre les banques et nos chères cryptos.

Rémy R.

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Commentaires

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.


Recevez un condensé d'information chaque jour