Les exchanges décentralisés (DEX) sont-ils l’avenir du marché crypto ?

Trading du coin Recevez notre sélection de cryptos en surveillance

En tant que gestionnaires de très gros montants en cryptoactifs, les plateformes d’échange classiques – centralisées – comportent un important risque de piratage. Pour éviter ces hacks qui défraient la chronique trop régulièrement, les plateformes d’échange décentralisées sont une solution pour fragmenter ce risque à des sommes beaucoup plus réduites.

Des DEX pleins d’atouts

Les plateformes d’échange décentralisées (DEX) ont été popularisées grâce au réseau Ethereum (ETH). Ce dernier, composé de nombreux tokens et de smart contracts, était l’écosystème idéal pour les DEX, même si depuis, d’autres réseaux blockchains en supportent.

Dans sa dernière newsletterAround the Block“, Coinbase analyse le succès grandissantet encore à venir – de ses concurrents décentralisés.

Ce rapport rappelle d’abord les points forts des DEX par rapport aux plateformes centralisées :

  • En termes de sécurité, les cryptoactifs échangés ne passent pas par une tierce partie : les transactions se font directement entre les wallets des utilisateurs. Cela élimine ce que l’on appelle le risque de contrepartie, c’est à dire tout ce qui pourrait interrompre ou bloquer l’intermédiaire (sans parler du risque qu’il soit malveillant) ;
  • Les DEX sont d’échelle mondiale et sans permission. Aucune frontière ni restrictions ne peuvent empêcher les échanges. Il suffit d’être relié à une blockchain via Internet ;
  • Ce sont des solutions pseudonymes, il n’y a pas d’inscription à faire, ni de données personnelles à partager pour passer un éventuel KYC : seule l’adresse de wallet peut éventuellement permettre – indirectement – de vous identifier.

Une offre limitée par la capacité des blockchains, mais en pleine croissance

Étant donné que les transactions DEX se passent forcément sur blockchain, cela peut créer un goulot d’étranglement quand ce réseau est saturé ou congestionné. Sur Ethereum, cela peut se traduire par des frais de transactions élevés (les frais de “gas”), et peut ralentir les transactions.

Cela n’empêche pas les principaux DEX de progresser : selon les données de Dune Analytics citées par Coinbase, Uniswap, DyDx, 0x (ZRX) et Kyber Network sont les plateformes les plus utilisées.

Uniswap est assez loin devant ses concurrents, puisqu’il représente 34% des volumes d’échanges des DEX.

Évolution des volumes d’échange de cryptoactifs sur les principaux DEX (en millions de dollars) – Source : duneanalytics.com

Ces volumes restent cependant encore faibles par rapport à ceux des plateformes d’échange centralisées : le volume d’échange total des DEX représente environ 6 % des volumes observés sur Coinbase Pro.

Les plateformes d’échange décentralisées ont encore de nombreux défis à relever; en terme de simplification, d’interopérabilité ou de réglementation.

Toutefois, leur décentralisation – chère à la cryptosphère – annonce sans doute une belle croissance dans les années à venir. Croissance qui devraient petit à petit grignoter la grosse part de gâteau des exchanges classiques et centralisés, comme Coinbase, qui nous donne de la matière pour cet article !

Rémy R.

Auteur

Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

Votre email ne sera pas publié. En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

*

Toute l’actualité des cryptomonnaies, analyses, vidéos et guides.

© Copyright 2020 - 8Decimals - Tous droits réservés

PARTAGER