Crash-Red-Market-Chute-Bear

Wirecard à -97,5% : l’émetteur de CB crypto en dépôt de bilan !

Trading du CoinTrading du Coin
0
(0)

Depuis la semaine dernière, nous savons que la société Wirecard est en mauvaise posture, avec un trou de près de 2 milliards d’euros dans sa comptabilité. Mais cette fois, c’est officiel, Wirecard ne va pas pouvoir redresser la barre : la FinTech allemande dépose le bilan.

Une brèche trop grosse pour être colmatée

Le navire Wirecard est en passe de couler. Le problème remonte à jeudi dernier : le 18 juin, le cabinet d’audit Ernst & Young a refusé de valider le bilan financier consolidé de l’année 2019 pour Wirecard.

Le souci ? Des suspicions de soldes maquillés pour être plus beaux que la réalité, avec à la clé un manque de 1,9 milliard d’euros dans les comptes.

Le problème pour la cryptosphère est que Wirecard se trouve être l’émetteur de cartes de débit crypto de plusieurs sociétés liées aux blockchains : Crypto.com, TenX, Wirex (Asie) et CryptoPay.

Et les choses ne vont pas s’améliorer. Ce jeudi 25 juin, Wirecard vient en effet d’annoncer qu’elle déposait le bilan, face à son incapacité d’expliquer cet énorme manque dans sa comptabilité, et à son « insolvabilité imminente ».

Action en chute libre, PDG arrêté

Malgré un arrêt de cotation d’une heure accordée par la Bourse de Francfort à l’action de Wirecard, cette dernière a chuté de plus belle à la reprise des cours. Les actions de Wirecard ont chuté d’une valeur de plus de 100 € le 17 juin (avant que le scandale n’éclate) jusqu’à atteindre seulement 2,50 € aujourd’hui – soit – 97,5 % !

Il faut dire que non seulement l’ex-PDG de Wirecard, Markus Braun, a dû démissionner, mais il a également fait l’objet d’un mandat d’arrêt du procureur de Munich – ville où Wirecard possède son siège.

Selon le Financial Times, Markus Braun s’est présenté de lui-même devant le procureur lundi 22 juin, dans le cadre de l’enquête ouverte à son encontre pour fraude comptable. Il a été relâché le lendemain, mardi 23, moyennant tout de même une caution de 5 millions d’euros ! Et il restera bien sûr sous contrôle judiciaire.

Le nouveau PDG par intérim de Wirecard va devoir rassurer de toute urgence les partenaires commerciaux de la société. Car si la FinTech venait à perdre ses licences d’émission de cartes bancaires auprès de Visa et Mastercard, elle ne serait plus qu’une coquille vide ou presque.

Kris Marszalek, CEO de Crypto.com, a rassuré une fois de plus ses utilisateurs qui seront dédommagés si les services de carte de débit venaient à être perturbés par cette situation.

Wirecard navigue en eaux troubles, avec un énorme trou dans son bilan. Si sa dernière planche de salut venait à disparaître, il y aurait malheureusement de fortes chances que la production de nouvelles cartes de débit cesse pour ses entreprises clientes du secteur des cryptomonnaies. Affaire à suivre.

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne 0 / 5. Nombre de votes : 0

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Rémy R.
Issu d’une formation universitaire en Sciences, je m’intéresse aux blockchains et à Bitcoin depuis 2013 et en ai même miné à l’époque. La bulle qui s'en est suivie m'en a détourné, mais je m'y suis replongé depuis 2017 et les étudie depuis avec passion.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici