Prysmatic Labs publie son avancée sur Casper et Sharding d’Ethereum

Trading du CoinTrading du Coin

Prysmatic Labs, l’équipe qui s’occupe de développer Casper ainsi que le “sharding” pour Ethereum, a publié un bilan d’avancement des deux projets, présentant les recherches effectuées, le code réalisé ainsi que le travail à venir.

Raul Jordan

Cela fait maintenant depuis fin 2017 que les mots “Casper” et “sharding” reviennent sans cesse lorsque l’on parle d’Ethereum. C’est à travers un article Medium que Raul Jordan – chercheur et développeur pour Prysmatic Labs – nous présente l’état d’avancement de ces deux projets ambitieux.

Afin que vous ayez une compréhension plus complète de ce qui va suivre, nous allons commencer par rappeler l’objectif de chacune de ces technologies devant être déployées en même temps.

D’un côté nous avons Casper, cette mise à jour représente le passage pour Ethereum du Proof of Work – preuve de travail – au Proof of Stake – preuve d’enjeu – différant des autres POS avec sa particularité à punir toute personne tentant d’effectuer une action malveillante vis-à-vis de la blockchain. Cette mise à jour aura comme principaux avantages : d’assurer une plus grande décentralisation dans le réseau, de réduire l’impact écologique du processus de validation des blocs ainsi que d’assurer un meilleur scallingmise à l’échelle – pour le réseau Ethereum.

De l’autre côté, nous avons le sharding, dont l’objectif est d’augmenter les capacités en termes de transactions par seconde de la blockchain Ethereum. Le but est de partitionner toutes les ressources de calcul du réseau en fragments afin que chaque nœud n’ait plus à traiter toutes les transactions passant dans le réseau. Au contraire, des groupes de nœuds traiteront uniquement des fragments, sécurisant ainsi le réseau. Ceci permettrait de passer de 15 transactions par seconde à 1 million selon Vitalik Buterin.

Dans son bilan, Raul Jordan nous présente plusieurs améliorations et résultats de recherches. Dans un premier temps, il discute de l’avancée des recherches sur le problème dit de « l’hôtel et du train ». Dans ce problème, si on réserve un hôtel et un train, on souhaite qu’ils soient liés, et que si l’un des deux vient à échouer, l’autre soit annulé en même temps. Ce problème peut être appliqué au sharding et est appelé Cross-shard Transaction Protocol. Si une transaction A est dans un fragment du réseau et dépend d’une transaction B existant dans un fragment différent, il faut trouver un moyen pour que les fragments puissent communiquer entre eux afin que si l’une des transactions se termine, la seconde suive le même comportement.

Explication de Vitalik sur le problème de l’hotel et du train

R. Jordan revient également sur les paroles de Vitalik, qui avait affirmé que les solutions de 2e couche devaient être plus innovantes sur le long terme, et qu’au contraire, les solutions de 1ère elles se devaient d’être innovantes sur le court terme. L’idée étant que les protocoles atteignent un niveau de complexité et d’évolutivité suffisant pour que des solutions de seconde couche deviennent la norme. Raul Jordan finit cette partie sur la phrase :

 « Nous prenons très au sérieux la mission de notre équipe, qui consiste à élaborer un protocole solide pour l’avenir d’Ethereum, qui puisse durer dans le temps. »

La suite du rapport est principalement centrée sur les modifications réalisées dans le code – GitHub pull requests, codes fusionnés et problèmes qui ont été traités.

Ces deux mises à jours phares du projet Ethereum sont sur la bonne voie, et promettent d’augmenter de manière drastique la compétitivité d’Ethereum face aux nouvelles blockchains se proclamant « Ethereum Killer ».

Sources : AMBCrypto || Image from Shutterstock

SourceMedium
PARTAGER
Renaud H.
Étudiant ingénieur en software et en systèmes distribués, crypto-enthousiaste depuis 2013. Touche à tout, entre mining et développement, je cherche toujours à en apprendre plus sur l’univers des cryptomonnaies et à partager le fruit de mes recherches à travers mes articles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.