CryptoCompare Étude

Partenariat Opera-Ledger Capital pour “l’utilisation de la technologie blockchain”

Trading du CoinTrading du Coin

Blockchain, blockchain everywhere. Opera a annoncé vendredi dernier avoir conclu un partenariat avec la société Ledger Capital, société de conseil dans la blockchain. Le but ? Sans surprise, il s’agira d’explorer “les applications futures de la technologie blockchain”.

Une société de conseil pour… conseiller

De cette collaboration devraient naître des projets novateurs, concernant “l’identification des potentiels cas d’usage de la technologie blockchain”, lesquels seraient à terme intégrés ensuite dans les futurs produits d’Opera.

Let’s blockchainizing everything, man

Les divers objectifs de la collaboration ainsi que des rappels sur les deux parties prenantes à l’accord sont disponibles dans le communiqué de presse d’Opera. Ledger Capital affiche un visage international avec des employés qui auraient de solides expériences parmi les plus grandes entreprises de la finance et du commerce mondial.

Opera veut évoluer de concert avec la crypto-tendance

De son côté, Opera n’en est pas à son coup de crypto-essai. Courant juillet, la société avait annoncé intégrer un wallet crypto dans son navigateur. Lors du déploiement de ce wallet, il supportait notamment les ETH, ERC-20 et autres ERC-721. Attiré par les perspectives de croissance associées à l’utilisation de la fameuse blockchain, Bitmain avait également investi 50 millions de dollars dans la société à peu près au même moment.

Le PDG de Ledger Capital enthousiaste

Ding’an Fei, associé de Ledger Capital, a adopté un ton volontariste dans le communiqué de presse d’Opera :

« Opera a déjà pris la tête dans la crypto-course des principaux navigateurs Internet, notamment avec l’intégration d’un crypto-wallet et l’accueil de nouveaux investisseurs comme Bitmain. Nous allons ensemble explorer plus avant les prochaines étapes de leur évolution, pour identifier quelle influence positive Opera pourrait avoir avec son écosystème massif et ses compétences techniques. Nous voulons créer une valeur exponentielle pour leurs utilisateurs et un meilleur milieu blockchain. »

En l’état, pour autant, il ne s’agit que d’une annonce de collaboration sur de très potentielles applications de la blockchain. Difficile de dire quelles innovations réelles seront identifiées, proposées puis intégrées et déployées dans les solutions logicielles d’Opera en définitive. Le futur nous éclairera probablement.

Sources : Coindesk ; Operasoftware || Images from Shutterstock & Giphy

 

Vous avez apprécié cet article ?

Cliquez pour lui donner votre note !

Moyenne / 5. Nombre de votes :

Pas encore de votes ! Soyez le premier à noter cet article.

Grégory Guittard
Bitcoin Maximaliste, Blockchain-sceptique. Je doute très fortement que la sacro-sainte Blockchain qu'on nous vend à tout bout de champ nous sauvera tous, façon délire christique. La perspective d'un moyen de paiement pair-à-pair, décentralisé et non censurable (Bitcoin) est ce qui me semble réellement révolutionnaire dans la cryptosphère. Je disrupte des articles à l'occasion sur mon temps libre, et souvent, aux dépends de vos shitcoins préférés. Je privilégie les sources vérifiables et le cynisme à la neutralité plate, mais je suis ouvert à la discussion : si j'ai écrit une énormité, n'hésitez pas à m'envoyer vos commentaires, remarques ou vos vociférations directement à [email protected]

Poster un Commentaire

avatar