Mastercard publie un brevet basé sur la blockchain pour la sécurité des cartes bancaires

Mastercard vient de publier un brevet aux États-Unis pour la vérification des paiements par carte basée sur la blockchain. Ce brevet est conçu pour empêcher le « skimming » des cartes. Une pratique qui consiste à pirater (cloner) des cartes bancaires, à l’aide d’un lecteur à mémoire, souvent depuis un commerce ou un distributeur de billets.

La description du brevet soumis par Mastercard suggère que le système exigera que les détenteurs de cartes aient un autre dispositif en main pour authentifier davantage les transferts, bloquant tout les paiements de la carte s’ils ne sont pas authentifiés.

L’utilisation d’une source de données tierce permet à un individu d’effectuer des transactions en toute sécurité sans se préoccuper que ses informations de paiement ne soient dérobées de son dispositif de paiement, ou sans même avoir à transporter un dispositif de paiement.

« La transaction pourra être effectuée via l’affichage d’un code lisible par une machine sur le dispositif de paiement, ce qui pourra empêcher le skimming » lit-on dans le brevet.

Ce n’est pas quelque chose de nouveau, et ce n’est pas quelque chose qui nécessitait historiquement une blockchain pour fonctionner. Les banques ont longtemps utilisé ce type d’authentification pour les portails bancaires internet de leurs clients.

Cependant, le fait que ce système utilise une blockchain pour stocker les données d’identification pourrait faciliter les transactions commerciales, car elles ne dépendent pas de la solidité d’un seul point de défaillance.

Rappelons que le leader des paiement digitaux à déjà déposé des brevets utilisant la blockchain, dès le mois d’octobre de l’année dernière, avec un brevet concernant les paiements fiat qui utilise une blockchain propriétaire.

Source : Cryptovest || Image from Shutterstock

Restez connecté à l'actualité
Qui d'autre veut recevoir un résumé de l'actualité des dernières 24h chaque matin ?
PARTAGER
Rémi M.
Passionné de cryptomonnaies depuis 2015, je suis très enthousiaste de pouvoir participer à cette nouvelle révolution technologique. Je suis persuadé que les cryptomonnaies se démocratiseront au fur et à mesure du temps, et je suis également impatient de voir comment elles évolueront et seront utilisées par un plus large public dans les années à venir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.En publiant un commentaire, vous acceptez notre politique de confidentialité.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici